Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aqueous humor contamination during phacoemulsification in a university teaching hospital - 18/03/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.05.007 
S. Baillif a, C. Roure-Sobas b, F. Le-Duff c, L. Kodjikian d,
a Service d’ophtalmologie, hôpital Saint-Roch, université de Nice, 5, rue Pierre-Dévoluy, BP 1319, 06001 Nice, France 
b Service de microbiologie, hôpital de la Croix-Rousse, université de Lyon I Claude-Bernard, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 
c Service de biostatistique, hôpital Saint-Roch, université de Nice, 5, rue Pierre-Dévoluy, BP 1319, 06001 Nice, France 
d Service d’ophtalmologie, hôpital de la Croix-Rousse, université de Lyon I Claude-Bernard, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

To evaluate the intraoperative contamination of the anterior chamber in eyes undergoing phacoemulsification in a university teaching hospital.

Design

Prospective, non-randomized clinical trial.

Methods

This study included 113 eyes of 113 consecutive patients undergoing cataract surgery performed by experienced surgeons and residents. Phacoemulsification was conducted through a scleral tunnel incision or through a corneal incision. The intraocular lens was implanted with an injector. Aqueous fluid was obtained at the end of surgery before viscoelastic removal, with a cannula through the corneal paracentesis. Povidone-iodine 10% solution was used to prepare the eyebrow and eyelids and povidone-iodine 5% to disinfect the ocular surface. All patients were given a single oral dose of 400mg ofloxacin 2h before surgery. No preoperative antibiotics were administered locally.

Results

Anterior chamber fluid aspirates were positive for bacteria in two eyes (1.8%). No eye developed endophthalmitis during the follow-up period.

Discussion and conclusion

Low anterior chamber bacterial contamination rates may be achieved under routine phacoemulsification in a teaching hospital practicing careful antisepsis measures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La plupart des cas d’endophtalmie postopératoire résulte de la pénétration intraoculaire de germes durant l’intervention. Le but de cette étude est d’évaluer le taux de contamination bactérienne de la chambre antérieure après phacoémulsification dans un service hospitalo-universitaire comprenant des chirurgiens en formation.

Patients et méthodes

Cent treize yeux de 113 patients consécutifs opérés de la cataracte en 2008 furent inclus dans cette étude prospective, non randomisée. La chirurgie fut effectuée par phacoémulsification par des chirurgiens confirmés ou en apprentissage. L’implant intraoculaire fut inséré grâce à un injecteur. L’humeur aqueuse fut prélevée en fin d’intervention avant l’ablation du viscoélastique. La préparation cutanée préopératoire du patient fut effectuée à l’aide de povidone iodée 10 % suivie d’une irrigation de la surface oculaire avec de la povidone iodée 5 %. Les patients reçurent une dose orale de 400mg d’ofloxacine deux heures avant la chirurgie. Aucune antibioprophylaxie topique préopératoire ne fut associée.

Résultats

Aucun cas d’endophtalmie postopératoire ne survînt. Seuls deux prélèvements d’humeur aqueuse furent positifs, soit un taux de contamination bactérienne de la chambre antérieure de 1,8 %.

Discussion

Un taux minime de contamination bactérienne de la chambre antérieure après phacoémulsification fut observé dans notre structure. Des mesures d’antisepsie et d’asepsie soigneuses permettent en partie d’expliquer ces résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Anterior chamber, Aqueous humor, Contamination, Cataract surgery, Endophthalmitis

Mots clés : Ponction de chambre antérieure, Contamination bactérienne, Endophtalmie, Humeur aqueuse, Phacoémulsification


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 153-156 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Baisse de l’acuité visuelle du sujet jeune ; l’ophtalmomètre de Javal est toujours contributif
  • F.-X. Kouassi, D. Touboul, C. Schweitzer, N. Mesplié, L. Pinsard, F. Malet, J. Colin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.