Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation d’un agent biodégradable de la régénération tissulaire (RGTA) dans le traitement d’un ulcère trophique résistant d’origine zostérienne : à propos d’un cas - 18/03/12

Management of herpes zoster neurotrophic ulcer using a new matrix therapy agent (RGTA): A case report

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.09.002 
I. De Monchy a, A. Labbé b, N. Pogorzalek a, G. Gendron a, M. M’Garrech a, G. Kaswin a, M. Labetoulle a,
a Service d’ophtalmologie, CHU Bicêtre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 78, avenue du Général-Leclerc, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
b Service d’ophtalmologie, centre hospitalier national des Quinze-Vingts, rue de Charenton, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La kératite neurotrophique est une complication possible des infections à HSV ou VZV. Le traitement repose sur l’administration de larmes artificielles et l’éviction de collyres contenant des conservateurs ou toute autre sorte de collyres épithéliotoxiques. Le sérum autologue et la greffe de membrane amniotique peuvent être utilisés mais leur coût et leur sécurité sont toujours débattus. Nous rapportons le cas d’un patient avec un antécédent de zona ophtalmique ayant développé un ulcère épithélial neurotrophique après chirurgie de cataracte sans amélioration malgré trois semaines d’un traitement bien conduit par larmes artificielles (huit gouttes par jour). Une nouvelle solution ophtalmologique contenant un agent de la régénération tissulaire (RGTA, Cacicol20®) a été utilisée à la posologie d’une goutte deux fois par semaine pendant six semaines. Une amélioration a été notée dès la première semaine de traitement et une cicatrisation complète a été obtenue en un peu plus de deux semaines avec une bonne tolérance locale et générale. Cet analogue des héparanes-sulfates, qui favoriserait la cicatrisation de la matrice extracellulaire, semble apparaître comme une alternative intéressante au sérum autologue et à la greffe de membrane amniotique dans le traitement des ulcères neurotrophiques rebelles. Cependant, une étude comparative semble indispensable pour en définir les bonnes indications et les règles officielles de son utilisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Neurotrophic keratopathy is a potential consequence of herpes simplex virus (HSV) or varicella zoster virus (VZV) infection. The treatment is based on artificial tears and the withdrawal of preserved eye drops or other types of epitheliotoxic topical medicines. Autologous serum or amniotic membrane transplantation may also be used in severe cases, but their cost and safety are still under debate. We report a case of a patient with a history of herpes zoster ophthalmicus, who developed a persistent epithelial ulcer after cataract surgery, with no improvement despite 3 weeks of artificial tears (eight drops per day). A new ophthalmologic solution based on a regenerating agent (RGTA, Cacicol20®) was then used, with a dosage of two eye drops per week for 6 weeks. Improvement was observed 1 week later, and complete healing was obtained in less than 3 weeks, with no side effects. This heparin mimetic, which may stimulate extracellular matrix healing, may be a possible alternative therapy to autologous serum or amniotic membrane transplantation in severe neurotrophic ulcer. However, randomized studies are necessary to validate this observation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ulcère neurotrophique, Thérapie matricielle, Analogues des héparanes-sulfates, RGTA

Keywords : Neurotrophic ulcer, Matrix therapy, Heparan mimetic, RGTA


Plan


 Le texte de cet article est également publié en intégralité sur le site de formation médicale continue du Journal français d’ophtalmologie www.e-jfo.fr/, sous la rubrique « cas clinique » (consultation gratuite pour les abonnés).


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 187.e1-187.e6 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rééducation de la part fonctionnelle de l’amblyopie dans le glaucome primitif infantile opéré, recul de 11 ans
  • M. Boulze-Pankert, É. Zanin, F. Matonti, C. Benso, É. Toesca, D. Denis
| Article suivant Article suivant
  • Cécité compliquant une chirurgie du rachis. Apport de l’imagerie
  • R. Ben Khelifa El Moncer, A. Daghfous, S. Felah, M. Maarouf, K. Baklouti, L. Rezgui-Marhoul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.