Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Protocol for interprofessional cooperation regarding medical telemonitoring of diabetes patients on insulin therapy - 11/04/12

Doi : 10.1016/j.eurtel.2012.02.004 
L. Canipel a, , H. Laroye a, O. Juy a, S. Mounier a, M.-H. Petit a, S. Franc a, b, G. Charpentier a, b
a CERITD, Bioparc Génopole, Evry Corbeil, Campus 3, bâtiment 5, 1, rue Pierre Fontaine, 91058 Evry cedex, France 
b CHSF, nouvel hôpital Sud-Francilien, 116, boulevard Jean-Jaurès, 91106 Corbeil Essonnes cedex, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Summary

The number of doctors in metropolitan France is set to fall by around 20% by 2020, which will necessarily entail longer waiting times to see a specialist. Telemedicine ensures greater proximity between doctors and patients when the latter leave hospital. For this reason, we have created a cooperation protocol for bringing together a multidisciplinary team around an electronic personalised education programme (ePEP) for patient-monitoring using an electronic blood glucose diary. Given changes in the health system, the goal of cooperation under the terms of article 51 of the Hospital, patients, health, territories (HPST) law is to ensure access for patients to high-quality health care throughout the entire national territories. Skills regarding medical activities have been transferred to paramedical actors in numerous countries, in many cases beginning several years ago. The present diabetes treatment protocol involves patient monitoring using telemedicine (submitted on 2 December 2011). The protocol covers remote treatment of patients on insulin therapy by a multidisciplinary team. To this end, we have trained nurses specialised in the management of such patients, who carry an electronic blood glucose diary. These nurses perform medical acts outside their own area of expertise and normally undertaken by doctors; these are known as specially authorised acts. We have taken into consideration the requirements of both the specially authorised acts and of the telemedicine decree. We decided to insert an electronic version of the acts in the ePEP programme. This software, designed for training purposes, serves as a link between the various members of the multidisciplinary team. Doctors and health auxiliaries have access to patient files at all times. The cooperation protocol is currently undergoing evaluation in the ePEP trial, a multicentre feasibility study that will help define how healthcare is to be reorganised using the personalised education programme by: defining the role of nurses; assessing the benefits perceived by both caregivers and patients; evaluating the impact of ePEP on disease course after 6 months and in the longer term with regard to HbA1c levels, hypoglycaemic episodes, etc. Reorganisation of diabetes care is now well underway. Our management methods are being redesigned and formalised within a protocol in order to improve efficacy without incurring any corresponding increase in costs. We are convinced of the positive role to be played by telemedicine and the involvement of a multidisciplinary team in improving the management of diabetic patients on insulin therapy thanks to more up-to-date organisation of healthcare. We must now discuss the redistribution of costs with the healthcare authorities in order to ensure that such reorganisation is viable!

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le nombre de médecin en France métropolitaine serait amené à baisser d’environ 20 % d’ici à 2020. Des rendez-vous avec un spécialiste dont les délais seront de plus en plus longs. La télémédecine permet d’augmenter la proximité soignant/patient à la sortie de l’hôpital. C’est pourquoi nous avons créé un protocole de coopération réunissant une équipe pluridisciplinaire autour d’un plan d’éducation personnalisé électronique adapté à un suivi par carnet glycémique électronique. Compte tenu des évolutions du système de santé, l’enjeu de la coopération au sens de l’article 51 de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) est de garantir aux patients un accès aux soins de qualité sur tout le territoire national. Le transfert de compétences des activités médicales aux acteurs paramédicaux s’est organisé dans plusieurs pays et souvent depuis de nombreuses années. Ce protocole en diabétologie s’inscrit dans un suivi qui prend appui sur l’acte de télémedecine (déposé le 2 décembre 2011). Au sein de ce protocole, les patients insulino traités sont suivis à distance par une équipe pluridisciplinaire. Pour cela, nous avons formé des infirmiers dédiés à la prise en charge de ces patients, eux mêmes munis de carnet glycémique électronique. Ils exercent des actes ne rentrant pas dans le champ de leur expertise propre mais dans celui du médecin dit actes dérogatoires. Il nous a fallu réfléchir aux exigences à la fois de l’acte de dérogation des actes et à ceux du décret télémédecine. Nous avons donc décidé de reproduire électroniquement tous les actes dans un logiciel appelé ePEP. Le Logiciel ePEP est chargé d’un programme d’éducation. Il est le lien entre tous les acteurs de l’équipe pluridisciplinaire. Le médecin comme l’auxiliaire de santé ont accès à tous moments au dossier patient. Ce protocole de coopération est actuellement en cours d’évaluation dans l’étude ePEP. Cette étude de faisabilité multicentrique contribuera à définir la réorganisation des soins autour du plan d’éducation personnalisé en : définissant le rôle des infirmiers ; évaluant le bénéfice perçu par les soignants et les patients ; évaluant l’impact du plan d’éducation personnalisé sur l’évolution de la maladie après six mois et à long terme : HbA1c, hypoglycémies… ; la réorganisation des soins en diabétologie est en marche. Notre prise en charge est repensée, protocolisée afin d’en améliorer l’efficacité sans engendrer de coûts supplémentaires. Nous misons sur la télémédecine et la complémentarité d’une équipe pluridisciplinaire pour améliorer la prise en charge du patient diabétique insulinotraité, au centre d’une nouvelle organisation des soins. Il nous faut penser maintenant avec nos autorités de santé à la redistribution des coûts afin que ces organisations puissent vivre !

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Co-operation protocol, Specially authorised acts, Nurse, Personalised education programme, Diabetes patient on insulin

Mots clés : Protocole de coopération, Actes dérogatoires, Infirmier, Plan d’éducation personnalisé, Diabète insulinotraité


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 1

P. 32-39 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Telemedicine and type 1 diabetes: Results of the Telediab 1 study and future perspectives
  • S. Franc, D. Dardari, S. Mounier, B. Boucherie, H. Laroye, A. Daoudi, M. Biedzinski, C. Peschard, E. Requeda, A. Pochat, L. Canipel, G. Charpentier
| Article suivant Article suivant
  • Suivi éducatif à domicile dans l’insuffisance cardiaque par télémédecine. Étude multicentrique bas normande randomisée. Résultats préliminaires
  • C. Biannic, G. Coutance, J. Calus, A. Belin, P. Loiselet, L. Michel, G. Pradère, P. Delmas, G. Grollier, R. Sabatier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.