Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La grossesse hétérotopique : à propos de sept cas et revue de la littérature - 14/07/12

Doi : 10.1016/j.femme.2012.04.008 
Riadh Ben Temime , Nabil Mathlouthi, Tahar Makhlouf, Leila Attia, Abdellatif Chachia
Service de gynécologie obstétrique « A », hôpital Charles-Nicolle, boulevard 9-Avril, Tunis 1006, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La grossesse hétérotopique est définie par la coexistence d’une grossesse intra-utérine (GIU) et d’une grossesse extra-utérine (GEU), quelle que soit sa localisation. C’est une pathologie rare, mais sa fréquence est en nette augmentation ces dernières années du fait du développement des techniques d’assistance médicale à la procréation et de la recrudescence des infections génitales hautes. Nous rapportons sept observations de patientes prises en charge pour grossesse hétérotopiques au service de gynécologie obstétrique « A » de l’hôpital Charles-Nicolle de Tunis, sur une période de 11ans (janvier 2000–juillet 2011). Nous avons analysé les données épidémiologiques, cliniques, échographiques ainsi que la prise en charge thérapeutique de cette pathologie. L’âge moyen des patientes était de 31,7ans. La gestité moyenne était de 2,8. La parité moyenne était de 0,7. Des antécédents de péritonite appendiculaire ont été rapportés dans deux cas. La grossesse était obtenue par fécondation in vitro–injection intracytoplasmique de sperme (FIV–ICSI) dans un cas et après induction de l’ovulation par citrate de clomifène dans quatre cas. Le diagnostic de grossesse hétérotopique a été suspecté à l’échographie dans quatre cas sur sept. Le traitement réalisé était une salpingectomie par voie cœlioscopique dans trois cas et par laparotomie dans un cas, un traitement conservateur par laparotomie dans un cas et par cœlioscopie dans un cas et une ponction échoguidée avec injection de chlorure de potassium dans une corne utérine dans un cas. L’évolution de la GIU était favorable dans quatre cas (deux accouchements par voie basse, une césarienne dans un cas de grossesse gémellaire, une grossesse évolutive en cours à 30 semaines). Un arrêt précoce de la GIU a été noté dans deux cas. Le diagnostic de grossesse hétérotopique est difficile. Il doit être établi précocement afin de préserver la fertilité ultérieure de la patiente ainsi que la GIU.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Heterotopic pregnancy also called combined pregnancy is a rare event combining intra- and extra-uterine pregnancies. Its frequency is increasing because of the increase of the assisted reproductive techniques and the infections of the upper genital tract. We report the management of seven cases of heterotopic pregnancies in Charles-Nicolle university hospital in Tunisia. The mean age was 31.7years. The mean parity was 0.7. A history of appendicular peritonitis was reported in two cases. Pregnancy was obtained by IVF–ICSI in one case and after ovulation induction by clomifene citrate in four cases. Diagnosis was suspected at sonography in four cases. Treatment consisted in salpingectomy by laparoscopy in three cases and by laparotomy in one case. A conservative treatment was performed in two cases, once by laparoscopy and once by laparotomy. One patient had a potassium chloride injection inside the ectopic pregnancy under sonographic control. The feto-maternal prognosis was good in four cases. Two miscarriages were reported.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cœlioscopie, Échographie endovaginale, Grossesse extra-utérine, Grossesse hétérotopique

Keywords : Laparoscopy, Transvaginal sonography, Ectopic pregnancy, Heterotopic pregnancy


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 2

P. 110-116 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fibromatose mammaire : corrélations anatomo-radio-cliniques et revue de la littérature
  • Raphael Khayat, Rogeria Martins, Véronique Becette, Sandrine Engerand, Hélène Berment, Yonathan Barukh, Marina Mohallem, Adriana Langer, Jean-Marc Guinebretière, Pascal Cherel
| Article suivant Article suivant
  • Tumeur fibreuse solitaire du sein de l’homme : à propos d’un cas
  • Evelyne Péroux, Solenne-Florence Jacquet, Valère Claude, Bénédicte Fraboulet, Anne Crémades, Maryam Jamali, Sophie Masse, Cécile Cartry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.