Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prise en charge des prostatites aiguës - 17/08/12

[18-520-A-10]  - Doi : 10.1016/S1762-0953(12)46037-X 
E. Broggi, F. Bruyère
Service d'urologie du CHRU de Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37044 Tours cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 12

Résumé

Les prostatites aiguës sont fréquentes et touchent principalement l'homme adulte entre 40 et 60 ans. Elles peuvent être « simples » ou « à risque de complication ». Les principaux facteurs de risque de complication sont : la prostatite récidivante, un terrain à risque de tumeur de vessie, des antécédents urologiques et des anomalies morphologiques de l'appareil urinaire et d'autres maladies évolutives responsables d'un déficit immunitaire. En outre, on distingue deux autres entités : les prostatites aiguës associées aux soins (notamment après biopsies de prostate) et les épisodes aigus sur prostatite chronique. Le diagnostic des prostatites aiguës repose sur un ensemble d'éléments cliniques, microbiologiques et biologiques. Il est important de rechercher des signes d'orchiépididymite ou de pyélonéphrite aiguë associée. Par ailleurs, l'échographie pelvienne postmictionnelle est recommandée au mieux dans les 24 heures (en l'absence de signe de gravité) afin de détecter un résidu postmictionnel. Le traitement repose sur une antibiothérapie probabiliste puis adaptée secondairement et prolongée, un traitement symptomatique efficace, et un traitement spécifique des complications. Enfin, l'intérêt d'un bilan urologique à distance en vue d'une prise en charge secondaire d'une hyperplasie bénigne prostatique (HBP) sous-jacente est primordial.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Prostatite, Prostatite bactérienne aiguë, Hyperplasie bénigne prostatique, Bactériémie, Abcès prostatique, Rétention aiguë d'urine


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle de la prostate
  • D. Portalez, G. Ploussard
| Article suivant Article suivant
  • Prostatites chroniques : signes, diagnostic et traitements
  • M. Vanden Bossche, T. Roumeguère

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.