Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thyroïde et tabac des relations complexes - 16/02/08

Doi : AE-10-2003-64-4-0003-4266-101019-ART07 

J.L. Schlienger [1],

F. Grunenberger [1],

S. Vinzio [1],

B. Goichot [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

À l'origine d'une surmorbi-mortalité qui en fait l'un des problèmes majeurs de santé publique, la consommation de tabac exerce des effets contrastés sur la thyroïde. Elle contribue à créer un environnement peu favorable à l'économie thyroïdienne en produisant des substances capables d'inhiber la capture et l'organification des iodures, renforçant ainsi les conséquences délétères d'un apport iodé insuffisant comme dans de nombreuses régions d'Europe occidentale. Les concentrations des hormones thyroïdiennes restent inchangées mais il existe une tendance à la diminution de la TSH et à une augmentation du volume thyroïdien chez les fumeurs. D'un point de vue clinique le tabac est un indéniable facteur de rechute de la maladie de Basedow traitée. Il est aussi un facteur d'aggravation ou de survenue de l'ophtalmopathie basedowienne. Il possède de surccroît un potentiel goitrigène qui s'exprime davantage dans les zones de carence iodée. Son implication dans l'apparition d'une hypothyroïdie autoimmune est plus incertain mais le tabagisme pourrait avoir des effets antithyroïdiens périphériques à l'origine d'une majoration des doses de substitution hormonale. Par ailleurs, qu'il soit actif ou passif il exerce des effets délétères sur la thyroïde foetale. L'effet protecteur du tabac vis-à-vis du cancer de la thyroïde rapporté dans plusieurs études n'en paraît que plus insolite.

Résumé

Quoiqu'il en soit dans le domaine de la thyroïde comme dans d'autres, les effets négatifs de la consommation de tabac sur la fonction et la structure thyroïdienne l'emportent largement et tout doit être mis en oeuvre pour obtenir un sevrage tabagique notamment en cas de maladie de Basedow dont la gravité et l'évolution sont directement influencées par la consommation de tabac. Il va de soi que la grossesse, pour cette raison comme pour beaucoup d'autres, est une contre-indication absolue à la consommation de tabac. Les femmes semblent plus concernées que les hommes mais ceci tient peut-être à la prépondérance des femmes dans les pathologies thyroïdiennes.

Abstract

The effects of smoking on the thyroid gland have been studied for years. The consequences of smoking on thyroid function and size are however still controversial. It is accepted that an increase in serum thyiocyanate, a potent inhibitor of iodine transport, may contribute to the development of thyroid dysfunction, particularly in geographical areas with borderline iodine deficiency.

Abstract

In the general population, smoking is associated with normal thyroid hormone levels, with a tendency to lower TSH levels and enlargement of thyroid size. There is an increased risk of developing over thyroid disease. The relationship between smoking and relapse of Graves' disease and the incidence and severity of Graves' ophthalmopathy are constantly reported. Smoking also has a potent nodular goitrigenic effect in low iodine areas. Despite the fact that smoking decrease both thyroid secretion and thyroid hormone action, hypothyroidism does not appear to be more frequent. Smoking does however increase the metabolic effects of hypothyroidism. Active and passive smoking have proven deleterious effects on the fetal thyroid. Paradoxically, there is evidence of reduced risk for thyroid cancer in smokers.


Mots clés : tabac , dysthyroïdie , cancer thyroïdien , maladie de Basedow

Keywords: smoking , thyroid , thyroid carcinoma hyperthyroidism , thyroid function


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 4

P. 309-315 - octobre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypopituitarisme et syndrome des antiphospholipides
  • O. Essaïs, H. Ouertani, C. Bouzid, B. Zidi
| Article suivant Article suivant
  • Conduite à tenir devant la découverte d'un état intersexué lors d'une grossesse
  • Y. Morel, V. Tardy, L. Calemard-michel, L. Guibaud, M. Till, M.G. Forest

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.