Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Embryopathies et anti-thyroïdiens - 16/02/08

Doi : AE-11-2003-64-5-C1-0003-4266-101019-ART03 

Cl. Bournaud,

J. Orgiazzi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La prise en charge de la maladie de Basedow au cours de la grossesse vise à prévenir les complications maternelles (crise aiguë thyrotoxique, éclampsie, insuffisance cardiaque, fausse-couche) et foetales (prématurité, retard de croissance voire mort foetale in utero ), qui sont directement corrélées au contrôle de l'hyperthyroïdie maternelle. Elle requiert également de dépister les dysthyroïdies transplacentaires, dont on sait qu'elles ne concernent pas seulement les maladies de Basedow contemporaines de la grossesse, mais peuvent survenir chez des patientes ayant subi un traitement radical et dont le titre d'anticorps anti-récepteur de la TSH peut rester élevé à distance du traitement. Les modalités thérapeutiques reposent principalement sur l'administration particulièrement surveillée d'antithyroïdiens, dérivés imidazolés ou propylthiouracile, d'efficacité comparable pour restaurer l'euthyroïdie maternelle. Des malformations parfois sévères ont été récemment rapportées chez des enfants exposés in utero , en tout début de grossesse, au méthimazole, soulevant la question d'une éventuelle tératogénicité de la molécule. Si à ce jour la preuve de cette tératogénicité n'est pas formellement établie, il paraît prudent de proposer le propylthiouracile comme traitement de première intention de la maladie de Basedow lorsqu'une grossesse est envisagée.

Abstract

First cause of hyperthyroidism among women of childbearing age, Graves'disease raises the risk of maternal and fetal complications, including eclampsia, cardiac failure, abortion, prematurity, fetal death, all of which can be avoided if maternal hyperthyroidism is closely controlled. The risk of transplacental hyperthyroidism has been shown to correlate to the titre of anti-TSH receptor antibodies and has to be evaluated not only in women treated for Graves'disease during pregnancy, but also in women who have previously received radio iodine treatment or undergone surgery for Graves'disease: TSH-receptor antibodies may indeed remain at a high level several years after initial treatment. Both methimazole and propylthiouracil are equally effective to restore maternal euthyroidism. Accumulation of case-reports relating congenital malformations (mostly aplasia cutis, but in some cases, severe malformations) among the offspring of methimazole-treated women suggests the possibility of a teratogenic effect of methimazole. Despite the fact that the link between severe congenital defects and methimazole exposure during pregnancy is not formally established, propylthiouracil should be preferred to methimazole for the treatment of young hyperthyroid women.


Mots clés : Maladie de Basedow , grossesse , méthimazole , malformation congénitale

Keywords: Graves'disease , pregnancy , antithyroid drugs , congenital malformation


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 5-C1

P. 366-369 - novembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Jean Vague 1911-2003
  • J.-L. Codaccioni
| Article suivant Article suivant
  • Sécrétion inappropriée d'hormone anti-diurétique et diabète insipide dans les suites opératoires de l'adénomectomie hypophysaire
  • O. Ionescu, E. Sonnet, N. Roudaut, J.P. Bercovici, V. Kerlan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.