Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des techniques de reconstruction après exentération orbitaire. À propos de 56 cas - 25/10/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.10.014 
B. Langlois , P.-V. Jacomet, M. Putterman, S. Morax, O. Galatoire
Service de chirurgie reconstructive orbito-palpébrale, fondation Rothschild, 25-29, rue Manin, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant. 34, avenue de la République, 94100 Saint-Maur des Fossés, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Décrire la prise en charge des exentérations orbitaires ainsi que les modalités de reconstruction de la cavité orbitaire.

Patients et méthodes

Étude rétrospective portant sur les patients opérés d’exentérations orbitaires entre 2000 et 2009. Analyse de l’âge au moment de l’exentération, des étiologies, des complications ainsi que des méthodes de reconstruction de la cavité.

Résultats

Nous avons opéré 56 patients d’exentérations orbitaires entre 2000 et 2009 dont 31 hommes et 25 femmes, d’une moyenne d’âge de 62,5ans au moment de l’exentération. Le suivi moyen était de 23 mois. Les principales étiologies étaient un carcinome basocellulaire palpébral (25 %) et un mélanome conjonctival (20 %). Dix-huit patients (32 %) ont bénéficié d’une reconstruction par lambeau musculaire et 24 patients (43 %) d’une reconstruction secondaire par implants ostéo-intégrés après épithélialisation spontanée de la cavité orbitaire. Près de 50 % des patients ont reçu de la radiothérapie postopératoire.

Discussion

La reconstruction par lambeau musculaire peut masquer une récidive tumorale. L’épithélialisation avec mise en place secondaire d’implants ostéo-intégrés comme support de l’épithèse permet une meilleure surveillance carcinologique de la cavité ainsi qu’une bonne stabilité de l’épithèse. La radiothérapie semble être un facteur de fragilité de ces implants.

Conclusion

L’exentération orbitaire est une technique mutilante. Les techniques de réhabilitation se sont améliorées, en particulier la pose d’implants ostéo-intégrés, permettant l’adaptation d’une épithèse avec des résultats esthétiques satisfaisants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To describe the management of orbital exenterations and the surgical techniques for the reconstruction of orbital exenteration cavities.

Patients and methods

This retrospective study includes 56 patients who underwent orbital exenteration between 2000 and 2009. Patients’ age at the time of exenteration, diagnoses, complications and reconstructive techniques were studied.

Results

Fifty-six patients - 31 male and 25 female patients - who underwent orbital exenteration between 2000 to 2009 were included in the study. The mean age was 62.5 years at the time of exenteration. Average follow-up was 23 months. The principal diagnoses were basal cell carcinoma of the eyelids (25%) and conjunctival melanoma (20%). For orbital reconstruction, 18 patients (32%) had a muscle flap, and 24 patients (43%) underwent secondary reconstruction by bone-anchored implants after spontaneous epithelialisation of the orbit. Approximately 50% of the patients received postoperative radiation therapy.

Discussion

Surgical reconstruction using muscle flaps may mask recurrent tumor. Epithelialisation and bone-anchored implants supporting the prosthesis allow for recurrent cancer surveillance while providing better stabilization of the prosthesis. Radiation therapy seems to render the orbit more fragile and thus less stable for implants.

Conclusion

Orbital exenteration is a mutilating technique. Rehabilitation techniques have been improved, in particular the bone-anchored implants which allow adaptation of the prosthesis with satisfactory cosmetic results.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Exentération orbitaire, Tumeur orbitaire, Reconstruction orbitaire, Implants ostéo-intégrés, Lambeau temporal, Épithèse

Keywords : Orbital exenteration, Orbital tumor, Orbital reconstruction, Osseointegrated implants, Temporal muscle flap, Epithesis, Prosthesis


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 9

P. 667-677 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bevacizumab versus ranibizumab in the treatment of exudative age-related macular degeneration: A retrospective study of 58 patients
  • F. De Bats, J.-D. Grange, P.-L. Cornut, A. Feldman, C. Burillon, P. Denis, L. Kodjikian
| Article suivant Article suivant
  • Œdèmes papillaires unilatéraux : étude rétrospective observationnelle de 52 patients
  • É. Tournaire-Marques, M.-B. Rougier, M.-N. Delyfer, J.-F. Korobelnik

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.