Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de l’utilisation de valves bidirectionnelles sur la qualité des séances en hémodialyse chronique - 05/11/12

Doi : 10.1016/j.nephro.2012.06.002 
Erwin Raingeard a, Catherine Delcroix b, Frédéric Lavainne b, Emmanuelle Séchet a, Charlotte Thibaud a, Johann Clouet a, Jérôme Dimet c, Gaël Grimandi a,
a Pharmacie centrale, hôpital St-Jacques, CHU de Nantes, 85, rue St-Jacques, 44093 Nantes cedex, France 
b Service d’hémodialyse, CHU de Nantes, 44093 Nantes cedex, France 
c Département d’information Médicale, centre hospitalier La-Roche-sur-Yon, 85925 La-Roche-sur-Yon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les valves bidirectionnelles sont des dispositifs médicaux qui présentent un intérêt pour la réduction du risque infectieux lié aux manipulations itératives en hémodialyse chronique sur cathéter central. L’impact de leur utilisation sur l’efficacité d’une séance d’hémodialyse reste peu étudié. Cette étude menée in vivo a pour objectif d’évaluer cette efficacité. Les valves Tego® et Q-Syte® ont été utilisées alternativement chez chaque patient sur une durée de quatre semaines (428 séances d’hémodialyse). Les valves bidirectionnelles ont entrainé significativement plus de dysfonctionnements de séance (51,8 % que la prise en charge traditionnelle (39,3 %) (p=0,012). L’analyse en sous-groupe révèle une hétérogénéité de comportement des deux dispositifs. Le système Q-Syte® présente significativement plus de dysfonctionnements de séance que le système Tego® ou la technique sans valve. Néanmoins, les deux systèmes de valve testés permettent de conserver les performances de la séance de dialyse en ne modifiant pas la dose de dialyse. Cette étude souligne qu’une évaluation de chaque dispositif doit être réalisée préalablement à son utilisation afin d’en évaluer son bénéfice-risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Luer access valves are medical devices used to reduce infectious risks by securing repetitive handling in chronic hemodialysis using central catheter. Their impact on the effectiveness of a hemodialysis session still remains poorly studied. This in vivo study aims to evaluate its effectiveness. Tego® and Q-Syte® valves were used in alternation for each patient for four weeks (428 hemodialysis sessions). The two-luer access valves have led to a significant increase in the dysfunction of the hemodialysis sessions (51.8% compared to the usual care (39.3%) (P=0.012). The analysis by sub-category suggests a heterogeneous behavior of the two devices. The Q-Syte® valve showed significantly more dysfunction than the Tego® valve or the absence of valve. However, both valve systems tested can maintain the performance of the hemodialysis session as they don’t change the dose of dialysis. This study highlights that an evaluation of each device must be performed prior to their use to assess the risk-benefit balance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Valve bidirectionnelle, Hémodialyse, Débit sanguin, Cathéter

Keywords : Luer access device, Hemodialysis, Blood flow, Catheter


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 6

P. 451-455 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • PREPARE – étude transversale observationnelle sur la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique en néphrologie avant le stade d’épuration extrarénale en France
  • Éric Daugas, Bertrand Dussol, Patrick Henri, Dominique Joly, Laurent Juillard, Patrick Michaut, Georges Mourad, Paul Stroumza, Malik Touam
| Article suivant Article suivant
  • Écologie bactérienne et mécanismes de résistance aux antibiotiques lors des infections du liquide de dialyse péritonéale
  • Anita Edern, Marguerite Fines-Guyon, Cindy Castrale, Maxence Ficheux, Jean-Philippe Ryckelynck, Thierry Lobbedez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.