Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Polypose naso-sinusienne : quantification de l'infiltrat cellulaire granulocytaire et éosinophilique - 16/02/08

Doi : AORL-11-2003-120-5-0003-438X-101019-ART4 

J.-M. Prades [1],

L. Chelikh [1],

J.-M. Dumollard [2],

N. Merzougui [1],

A. Timoshenko [1],

Ch. Martin [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Polypose naso-sinusienne : quantification de l'infiltrat cellulaire granulocytaire et éosinophilique

Objectif

La polypose naso-sinusienne oedémateuse (PNS) est une affection multifactorielle au déterminisme encore mal connu. L'infiltrat éosinophilique du stroma est une de ses caractéristiques histo-pathologiques majeure. Le but de ce travail prospectif a été la quantification de l'infiltrat cellulaire granulocytaire et éosinophilique au moment d'une ethmoïdectomie. Une analyse des corrélations anatomo-cliniques est proposée.

Méthodes

40 patients (26 hommes, 14 femmes) d'âge moyen 43 ans (extrême 16-79 ans) ont été opérés d'une PNS : 14 étaient allergiques, 12 asthmatiques dont 7 présentaient une triade de Widal. Un traitement local, quotidien, de corticoïde nasal a été prescrit après l'intervention. Un immunomarquage du spécimen opératoire a été réalisé, par l'antigène leucocytaire commun (CD45) et l'antigène associé aux granulocytes (CD15) : une quantification par analyse d'image de l'infiltrat granulocytaire a été associée à un comptage manuel au micro-réticule des éosinophiles proprement dits. 10 sujets témoins ont été également étudiés. Une endoscopie des cavités opératoires a été effectuée douze mois après l'intervention.

Résultats

L'infiltrat granulocytaire et éosinophilique est significativement plus élevé chez les patients opérés de polypose naso-sinusienne, que dans la population témoin (p = 0,0001). Un infiltrat granulocytaire « modéré » qualifié de G- est noté chez 11 patients/40 (27,5 %). Parmi eux, 9 patients ont une éosinophilie muqueuse inférieure à 30 % (moyenne de 16,2 %, ± 2 %). L'infiltrat est « sévère » qualifié de G + chez 29 patients/40 (72,5 %). Parmi eux, 25 patients ont une éosinophilie muqueuse >= à 30 % (moyenne de 48,8 %, ± 2 %). Les patients classés G + sont le plus souvent asthmatiques et/ou porteurs d'une triade de Widal. Au 12 e mois post-opératoire, 17 patients/29 G + sont indemnes de récidive, 12 patients/29 G + sont porteurs d'une récidive polypeuse. Mais, parmi les 15 patients en récidive, 12 ont un infiltrat classé G + au moment de l'intervention.

Conclusion

L'infiltrat granulocytaire et éosinophilique au moment de l'intervention chirurgicale ne semble pas un facteur pronostic de récidive. Il représente néanmoins une caractéristique cyto-pathologique majeure de la polypose, notamment lorsqu'elle est associée à un asthme ou à une intolérance à l'aspirine.

Abstract

Nasal Polyposis: Quantification of the Eosinophil and Granulocyte Infiltrates. Anatomo-Clinical Correlations

Objective

Prospective study designed to count the number of granulocytic cells and eosinophils in nasal polyp tissue removed during ethmoidectomy and to look for anatomical correlations.

Methods

Bilateral ethmoidectomy with a postoperative local steroid treatment was performed in 40 patients with nasal polyposis. Immunolabeling of the operative specimen using common leukocyte antigen (CD 45) and granulocytes associated antigen (CD 15) and quantification of the granulocyte infiltrate by image and manual counting of eosinophils with the mean of micro-reticule, were performed. The results were compared to those of 10 healthy subjects. An endoscopy of the postoperative cavities was performed one year after surgery to assess the local results.

Results

The granulocyte and eosinophil infiltrates were significantly more important in the operated patients compared to the healthy population ( p < 10 ? 4 ). A ?moderate? granulocytic infiltration (G ?) was found in 11 patients out of 40 (27.5%). Among them, 9 patients showed less than 30% eosinophils (mean 16.2% ± 2%). ?Severe? granulocytic infiltrate (G +) was found in 29 patients out of 40 (72.5%). Among them, 25 patients showed more than 30% eosinophils (mean 48.8% ± 2%). Most of the patients with G + type infiltrate suffered from asthma or Widal disease. One year after surgery, 17 out of 29 G + patients had no nasal polyposis recurrence, 12 out of 29 G + patients had a recurrence. However, 12 out of 15 patients with recurrent polyposis had G + type infiltrate.

Conclusions

Granulocyte and eosinophil infiltration cannot be considered as a prognostic factor for recurrence at the time of surgery. A severe granulocyte and eosinophil infiltration is a typical feature of nasal polyposis, particularly in patients with asthma and/or in the aspirin triad.


Mots clés : Polypose naso-sinusienne , infiltrat éosinophilique et granulocytaire , ethmoïdectomie

Keywords: Nasal polyps , eosinophils , aspirin intolerance , ethmoidectomy


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 120 - N° 5

P. 279-285 - novembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison des résultats de la laryngoscopie et du scanner avant laryngectomie partielle
  • S. Ayache, E. Stramandinoli, B. Tramier, B. Deschepper, V. Strunski
| Article suivant Article suivant
  • Nystagmus et test vibratoire : conditions matérielles et méthodes dans le dépistage rapide des lésions vestibulaires unilatérales
  • G. Dumas, S. Schmerber, J.P. Lavieille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.