Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pseudo-uvéite sévère associée à l’utilisation de moxifloxacine - 01/03/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.07.002 
A. Duncombe a, J. Gueudry a, , N. Massy b, C. Chapuzet c, I. Gueit c, M. Muraine a
a Service d’ophtalmologie, CHU Charles-Nicolle, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 
b Service de pharmacovigilance, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 
c Service des maladies infectieuses et tropicales, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La moxifloxacine est un antibiotique de la classe des fluoroquinolones, commercialisée en France depuis 2002. Elle est principalement utilisée dans le traitement des sinusites bactériennes et des exacerbations aiguës de bronchites chroniques. Le but de cette étude est de rapporter un possible effet secondaire oculaire sévère lors de l’utilisation de la moxifloxacine par voie générale.

Patient et méthodes

Présentation du cas d’un patient ayant présenté un tableau d’uvéite aiguë sévère suite à l’utilisation par voie générale de moxifloxacine. Onze jours après le début du traitement par moxifloxacine, sont apparues de manière concomitante et bilatérale une douleur oculaire, une dispersion pigmentaire et une transillumination irienne diffuse. Une hypertonie oculaire compliquait le tableau. Le bilan paraclinique effectué à la recherche d’autres étiologies de cette uvéite s’est révélé négatif en particulier la ponction de chambre antérieure à la recherche de l’ADN des virus HSV, VZV, CMV et EBV.

Discussion

Les uvéites induites par les médicaments sont relativement rares. La relation entre traitement par fluoroquinolones par voie générale et uvéite a été considérée comme « possible » selon les critères de l’Organisation mondiale de la santé, dans une récente analyse rétrospective de 40 cas. La moxifloxacine était suspecte dans 25 de ces cas. Le tableau de transillumination irienne et de dispersion pigmentaire semble assez spécifique.

Conclusion

Il semble important que les prescripteurs de moxifloxacine et les ophtalmologistes soient informés de ce possible effet indésirable afin qu’ils puissent le prendre en charge et le déclarer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Moxifloxacin is an antibiotic of the fluoroquinolone class, marketed in France since 2002. It is used primarily in the treatment of bacterial sinusitis and acute exacerbations of chronic bronchitis. The purpose of this study is to report a possible severe ocular side effect following the systemic use of moxifloxacin.

Patient and methods

Case report of a patient who presented with the appearance of a severe acute uveitis after being treated with systemic moxifloxacin. Eleven days after initiation of moxifloxacin treatment, the patient developed simultaneous bilateral eye pain, pigment dispersion and diffuse iris transillumination. This case was further complicated by ocular hypertension. Etiologic investigations for other causes of the uveitis were negative. In particular, an anterior chamber tap was performed and PCR for herpes viruses (HSV, VZV, EBV, CMV) was negative.

Discussion

Drug-induced uveitis is relatively rare. The relationship between systemic fluoroquinolone treatment and the occurrence of uveitis has been considered “possible”, according to World Health Organization criteria, in a recent retrospective analysis of 40 case reports. Moxifloxacin was suspected in 25 of these cases. The presence of both iris transillumination and pigment dispersion appears specific to the uveitis in question.

Conclusion

It appears that practitioners prescribing moxifloxacin and ophthalmologists should be informed of this possible adverse effect, so that it may be quickly recognized, managed and reported.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Uvéite, Moxifloxacine, Effet secondaire, Dispersion pigmentaire, Hypertonie oculaire

Keywords : Uveitis, Moxifloxacin, Drug adverse effect, Pigment dispersion, Ocular hypertension


Plan


 Communication orale présentée lors du 118e congrès de la Société française d’ophtalmologie en avril 2012.


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 2

P. 146-150 - février 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse des sclérotomies par OCT Spectral-Domain au cours des vitrectomies sans suture compliquées d’endophtalmie
  • R. Tahiri Joutei Hassani, R. Adam, M. El Sanharawi, J.-P. Nordmann, C. Baudouin
| Article suivant Article suivant
  • Retentissements anatomique et fonctionnel du pelage de limitante interne dans la chirurgie de membrane épirétinienne
  • S. Guigou, J.-C. Courjaret, C. Marc, J. Benhammar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.