Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Resurfaçage de hanche - 26/03/13

[44-660]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(13)61795-X 
J. Girard a, b  : Professeur
a Service d'orthopédie C, Hôpital Salengro, CHRU de Lille, place de Verdun, 59000 Lille, France 
b Département de médecine du sport, Faculté de médecine de Lille, Université de Lille 2, 59000 Lille, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le resurfaçage de hanche de deuxième génération présente de nombreux avantages par rapport aux prothèses traditionnelles : conservation du stock osseux fémoral et acétabulaire, absence de luxation, intégrité du fût fémoral avec réduction du risque d'embolie et de sepsis, possibilité de retour aux sports sans restriction, reconstruction automatique de la biomécanique coxofémorale, restauration des paramètres de marche, etc. Cependant, l'ensemble de ces arguments est directement lié à une technique d'implantation chirurgicale très rigoureuse sans laquelle des risques spécifiques tel une fracture du col fémoral risque de survenir. En effet, la préservation osseuse fémorale rend l'exposition du cotyle plus difficile que pour une prothèse traditionnelle. De même, la position frontale et sagittale de limplant fémoral (offset antérieur) engendre des conséquences directes sur la fonction de la hanche. Toutes les voies d'abords sont possibles pour implanter un resurfaçage même si dans l'immense majorité des cas la voie postérolatérale est privilégiée. La fixation de la cupule est systématiquement confiée à un revêtement poreux sans ciment tandis que la fixation fémorale peut, selon certains critères, être cimentée ou non. La nature du couple de frottement du resurfaçage (métal-métal) implique un positionnement spécifique de la cupule acétabulaire afin d'éviter les déboires d'une production accrue d'ions métalliques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Resurfaçage, Arthroplastie, Luxation, Métal-métal


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Ostéotomies de l'extrémité supérieure du fémur chez l'enfant
  • D. Louahem M'sabah, J. Cottalorda
| Article suivant Article suivant
  • Technique de mise en place des prothèses totales de hanche sans ciment
  • P. Bizot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.