Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs oculaires prédictifs de la progression du glaucome primitif à angle ouvert dans la population tunisienne - 12/04/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.05.010 
I. Loukil a, , N. Korchène a, F. Hachicha a, C. Wathek a, C. Bouguerra b, c, N. Mallouch a, R. Bhiri a, A. Hijazi a, B. Zouari b, M.A. El Afrit a
a Service d’ophtalmologie, CHU La Rabta, 1007 Jabbari, Tunis, Tunisie 
b Service de médecine préventive, faculté de médecine de Tunis, 15, rue Djebel-Lakdhar, La Rabta, 1007 Tunis, Tunisie 
c Faculté de médecine de Tunis, université Tunis El Manar, BP 94, 1068 Rommana, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Évaluer l’impact des facteurs tonométriques ainsi que le rôle des autres facteurs de risque oculaires dans la progression du glaucome primitif à angle ouvert.

Patients et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective portant sur 140 patients (280 yeux) atteints de glaucome à angle ouvert entre 1998 et 2009. Après analyse de leur profil évolutif, les yeux de nos patients ont été repartis en deux groupes : le groupe 1 (G1) comportant les yeux ayant aggravés leur glaucome primitif à angle ouvert (GPAO) et le groupe 2 (G2) comportant les yeux restés stables. Les paramètres oculaires de progression évalués étaient les facteurs liés à la neuropathie glaucomateuse, les autres facteurs de risque oculaires et les facteurs de risque liés au traitement.

Résultats

Nous avons colligé 92 yeux ayant aggravé leur glaucome (G1) et 188 yeux ayant stabilisé leur champ visuel (G2), soit un taux de progression de 32,9 %. La pression intaoculaire (PIO) moyenne initiale était statistiquement plus élevée en cas de progression avec respectivement de 22,78mmHg et 19,9mmHg (p=0,03 ; OR=5,25). Une PIO finale élevée était également associée à la progression (16,82mmHg pour le G1 versus 14,85mmHg pour le G2 ; p=0,051). Une PIO inférieure ou égale à 12,75mmHg a été identifiée comme PIO cible pour notre population. Les pics diurnes étaient statistiquement plus importants pour les yeux du groupe 1 (23,13mmHg pour le G1 contre 19,87mmHg pour le G2 ; p=0,007). La fluctuation à long terme était également prédictive de la progression (4,43mmHg pour le G1 et de 2,31mmHg pour le G2 ; p=0,003). Un déficit périmétrique initial supérieur à –8,2 Db en valeur absolue expose à 4,8 fois au risque de progression (p=0,07). Cependant, les yeux diagnostiqués au stade minime avaient quatre fois plus de chance de stabiliser leur champ visuel (p=0,003). Une différence statistiquement significative entre les deux groupes a été également relevée concernant le syndrome exfoliatif (OR=2,84 ; p=0,05), la cornée inférieure à 505μ (OR=10,89 ; p=0,005), les collyres bêtabloquants (p=0,003) et le nombre de collyre supérieur à 2 (OR=3 ; p=0,003).

Conclusion

Il est actuellement certain qu’abaisser la PIO contribue à stabiliser le glaucome. Cependant, le seul critère pressionnel reste insuffisant car d’autres facteurs notamment oculaires sont impliqués dans la progression du glaucome. L’identification de ces facteurs de risque permet une meilleure approche thérapeutique de ces patients afin de préserver leur vision et respecter leur qualité de vie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To evaluate intraocular pressure parameters and the role of other ocular risk factors in the progression of primary open angle glaucoma.

Patients and methods

We performed a retrospective analysis of long-term glaucomatous progression in 140 patients (280 eyes) with primary open angle glaucoma (POAG) between 1998 and 2009. After analyzing their disease progression, the eyes of our patients were divided into two groups: group 1 (G1) consisted of eyes with worsening of their POAG, and group 2 (G2) consisted of the eyes that remained stable. The indicators of progression studied were factors associated with glaucomatous optic neuropathy, other ocular risk factors, and treatment-related risk factors.

Results

We found 188 eyes with stable visual fields (G2) and 92 eyes with glaucoma progression (G1), for a progression rate of 32.9%. Mean intraocular pressure (IOP) at diagnosis was statistically higher in the cases with progression, 22.78mmHg vs. 19.9mmHg for stable cases (P=0.03; OR=5.25). Higher final intraocular pressure (IOP) was also associated with progression (16.82mmHg for G1 vs. 14.85mmHg for G2; P=0.051). IOP less or equal to 12.75mmHg was identified as the target pressure for our population. Progressed eyes also showed a statistically higher diurnal peak IOP (23.13mmHg vs. 19.87mmHg for G2; P=0.007). Long term IOP fluctuation was also predictive of progression (4.43mmHg for G1 vs. 2.31mmHg for G2; P=0.003). Eyes with initial visual field defect more than 8.2dB had 4.8 times the risk of progression (P=0.07). However, eyes diagnosed in an early glaucoma stage had four times the chance of maintaining a stable visual field (P=0.003). Statistically significant risk factors between the two groups also included: pseudoexfoliation (OR=2.84; P=0.05), cornea less than 505μ (OR=10.89; P=0.005), topical beta blockers (P=0.003), and more than two topical medications (OR=3; P=0.003).

Conclusion

It is currently known that IOP lowering contributes to glaucoma stabilization. However, this single criterion remains insufficient, as other, particularly ocular, factors have been implicated in glaucoma progression. Identification of these risk factors allows for a better therapeutic approach toward these patients, so as to preserve their vision and quality of life.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glaucome, Progression, Fluctuation, PIO cible, Exfoliation

Keywords : Glaucoma, Progression, Fluctuation, Target pressure, Pseudoexfoliation


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 4

P. 324-330 - avril 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Safety and efficacy of unpreserved timolol 0.1% gel in patients controlled by preserved latanoprost with signs of ocular intolerance
  • L. Delval, C. Baudouin, P. Gabisson, E. Alliot, B. Vincent, the Diamant Study Group 1
| Article suivant Article suivant
  • Intermediate uveitis, an ophthalmological manifestation of systemic disease
  • V. Poindron, G. Camuset, D. Krencker, L. Ballonzoli, O.-K. Naoun, N. Kennel, C. Speeg, J.-L. Pasquali

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.