Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quels bénéfices antitumoraux attendre de la metformine ? - 08/05/13

Doi : 10.1016/j.ando.2013.02.009 
Emmanuel Beck, André J. Scheen
 Unité de pharmacologie clinique, service de diabétologie, nutrition et maladies métaboliques, département de médecine, université de Liège, CHU Sart Tilman (B35), 4000 Liège 1, Belgique 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Avec la meilleure maîtrise des facteurs de risque cardiovasculaire, le cancer occupe une place de plus en plus importante dans les causes de mortalité des patients avec un diabète de type 2. De nombreuses études épidémiologiques observationnelles de cohortes et cas–témoins récentes révèlent que le diabète de type 2 est un facteur de risque de cancer et qu’un traitement par metformine est associé à une nette réduction de l’incidence de néoplasies et de la mortalité par cancer par comparaison à d’autres traitements antihyperglycémiants (sulfamides, insuline). Cette protection concerne quasi tous les cancers, mais semble surtout importante dans le cas des cancers digestifs et des cancers du sein. Plusieurs études ont montré une relation entre l’importance de la protection observée, d’une part, et la dose journalière de metformine utilisée et la durée d’exposition préalable, d’autre part. D’une façon générale, l’effet protecteur de la metformine s’avère plus marqué dans les études de cohortes (par ailleurs, davantage exposées à des biais) que dans les études cas–témoins. Plusieurs méta-analyses récentes ont confirmé qu’un traitement par metformine réduit l’incidence de cancers de tout type et la mortalité liée à ces cancers. En revanche, les résultats des rares essais cliniques contrôlés ne sont guère concluants, mais aucun n’a été réalisé avec l’objectif d’évaluer spécifiquement le risque de cancer. Au vu de l’ensemble des éléments cliniques prometteurs disponibles chez les patients diabétiques de type 2, des études cliniques avec la metformine sont actuellement en cours en oncologie, indépendamment de la présence d’un diabète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

With the better management of cardiovascular risk factors, cancer plays an increasing role in the causes of death among patients with type 2 diabetes. Numerous epidemiological cohort and case-control studies showed that type 2 diabetes is a risk factor for cancer and that metformin therapy is associated with a significant reduction in the incidence of cancer and cancer-related death when compared to other glucose-lowering agents (sulfonylureas, insulin). Such beneficial effect is observed almost whatever the type of cancer, but seems to be more prominent in case of gastrointestinal and breast cancers. Several studies showed a significant relationship between the amplitude of the protection against cancer, on the one hand, and the daily dose of metformin and the duration of exposure, on the other hand. In general, the protective effect was more evident in observational cohort studies (however, more exposed to bias due to confounding factors) than in case-control studies. Several meta-analyses recently confirmed that metformin therapy reduces the incidence of cancers and cancer-related mortality. However, the results of the rather rare controlled clinical trials available are not conclusive, but none of them was performed with the objective to specifically assess cancer risk. Considering all promising clinical information in patients with type 2 diabetes, further clinical trials are currently ongoing with the aim of assessing the role of metformin in oncology, independently of the presence of diabetes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 74 - N° 2

P. 137-147 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Metformine et cancer : de nouvelles perspectives pour un ancien médicament
  • Camille Loubière, Béatrice Dirat, Jean-François Tanti, Frédéric Bost
| Article suivant Article suivant
  • Relations entre activité physique, équilibre pondéral et cancer du sein
  • Carole Maître

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.