Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Histoire de l’opium médicinal - 17/02/08

Doi : DOU-04-2004-5-2-1624-5687-101019-ART4 

Christian Le Marec

Voir les affiliations

Résumé

L’histoire de l’opium est le premier volet d’une série de trois articles qui se proposent de relater la fascination millénaire de l’homme pour la morphine sous son versant médicinal. Fils du pavot, père de la morphine, l’opium représente pendant plus de quatre mille ans la source des plus fabuleuses préparations pharmaceutiques, ainsi qu’une panacée de la médecine populaire. Cette première partie de l’histoire de l’opium médicinal retrace les origines botaniques du pavot à l’opium. Elle relate les premiers usages thérapeutiques de la plante de la joie chez les Sumériens, ainsi que l’apparition des premiers papyrus de lutte contre la douleur chez les Egyptiens. Elle décrit l’essor de la médecine gréco-romaine et de son remède universel à base d’opium, la Thériaque. Elle raconte comment les Arabes en assurent la diffusion vers l’Inde et la Chine qui succombe à l’opiomanie de masse et aux guerres eurasiatiques. Elle retrace sa diffusion en Europe, parallèlement avec le développement de la médecine, des apothicaires, puis des pharmaciens. Paracelce énonce les principes de la chimie au service de la médecine avec son « Spécific Anodin » à base d’opium. Thomas Sydenham ouvre la voie de l’industrie médicale en livrant à la postérité le laudanum. Les premiers remèdes brevetés à base d’opium font leur apparition, ainsi que les premiers codex. Mais l’opium, c’est aussi la drogue et la dépendance, et en réponse à l’engouement des populations pour les remèdes à base d’opium, les états se dotent d’un véritable arsenal législatif. Dans le même temps, l’essor de la production mondiale d’opium permet l’éclosion des foyers de production illicite : croissant et triangle d’or.

Abstract

History of the medicinal opium: from poppy to alkaloids of opium

The history of opium is the first part of a serie of three articles which suggest telling fascination millennium of the man for the morphine under its medicinal hillside. Son of the poppy, father of the morphine, the opium represents during more four thousand years the source of most fabulous pharmaceutical preparations as well as a panacea of the popular medicine. This first part of the history of the medicinal opium redraws the botanical previous history of the opium poppy. It tells the first therapeutic manners of the plant of the enjoyment at the Sumerians as well as the appearance of the first papyri of fight against the pain at the Egyptians. It describes the development of the greco-roman medicine and its universal panacea with base of opium, the theriaque. It tells how the Arabs assure of it broadcasting towards India and China which succumbs to mass opiomania and wars. It redraws the broadcasting of the medicinal opium in Europe at the same time with the development of the medicine, the apothecaries then the pharmacists. Paracelce expresses the principles of the chemistry in the service of the medicine with his “Spécific Anodin” containing opium. Thomas Sydenham opens the way of the medical industry by delivering to the offspring the laudanum. The first remedies patented in base of opium make their appearance as well as the first pharmacopoeia. But opium is also a drug and a dependence and in answer to the craze of the populations for remedies with base of opium, states endow of a real legislative arsenal. At the same time the development of the world opium production allows the hatching of the homes of illicit production: croissant and golden triangle.


Mots clés : histoire , papaverum somniferum , pavot , opium médicinal , thériaque , opiomane , spécific anodin , Paracelse , Thomas Sydenham , laudanum

Keywords: history , papaverum somniferum , poppy , medicinal opium , theriac , opiomania , spécific anodyn , Paracelce , Thomas Sydenham , laudanum


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 5 - N° 2

P. 83-98 - avril 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ciguatéra : manifestations neurologiques et douleur
  • Catherine Sebat, Yann Barguil, Raphaele Boydron, Francis Barny, André Muller
| Article suivant Article suivant
  • Le médecin face au refus de soin peut-il ou doit-il soigner contre le gré de son patient ?
  • Nathalie Lelièvre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.