Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Long-term high-intensity interval training associated with lifestyle modifications improves QT dispersion parameters in metabolic syndrome patients - 17/07/13

Doi : 10.1016/j.rehab.2013.03.005 
J. Drigny a, 1, V. Gremeaux a, , b, c, d, e, g, 1 , T. Guiraud a, f, M. Gayda a, b, M. Juneau a, b, A. Nigam a, b
a Montreal Heart Institute Cardiovascular and Prevention Center (ÉPIC) and “Université de Montréal”, 5055, St-Zotique Street East, Montreal, Quebec H1T 1N6, Canada 
b Research Center, “Université de Montréal”, Montreal, Quebec, Canada 
c Pôle Rééducation-Réadaptation, CHU de Dijon, BP 77908, 23, rue Gaffarel, 21079 Dijon, France 
d Inserm - U1093 « Cognition, Action et Plasticité Sensorimotrice », 21078 Dijon, France 
e Inserm CIC-P 803, Plateforme d’Investigation Technologique, CHU de Dijon, 21033 Dijon, France 
f Clinique Saint-Orens, centre de Rééducation cardiovasculaire et pulmonaire, 31650 Saint-Orens de Gameville, France 
g Inserm U1048, équipe 8 I2MC, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Background

QT dispersion (QTd) is a marker of myocardial electrical instability, and is increased in metabolic syndrome (MetS). Moderate intensity continuous exercise (MICE) training was shown to improve QTd in MetS patients.

Objectives

To describe long-term effects of MICE and high-intensity interval exercise training (HIIT) on QTd parameters in MetS.

Methods

Sixty-five MetS patients (53±9years) were assigned to either a MICE (60% of peak power output [PPO]), or a HIIT program (alternating phases of 15–30s at 80% of PPO interspersed by passive recovery phases of equal duration), twice weekly during 9months. Ventricular repolarization indices (QT dispersion=QTd, standard deviation of QT=sdQT, relative dispersion of QT=rdQT, QT corrected dispersion=QTcd), metabolic, anthropometric and exercise parameters were measured before and after the intervention.

Results

No adverse events were noted during exercise. QTd decreased significantly in both groups (51 vs 56ms in MICE, P<0.05; 34 vs 38ms in HIIT, P<0.05). Changes in QTd were correlated with changes in maximal heart rate (r=−0.69, P<0.0001) and in heart rate recovery (r=−0.49, P<0.01) in the HIIT group only. When compared to MICE, HIIT training induced a greater decrease in weight, BMI and waist circumference. Exercise capacity significantly improved by 0.82 and 1.25 METs in MICE and HIIT groups respectively (P<0.0001). Lipid parameters also improved to the same degree in both groups.

Conclusion

In MetS, long-term HIIT and MICE training led to comparable effects on ventricular repolarization indices, and HIIT might be associated with greater improvements in certain cardiometabolic risk factors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La dispersion du QT (QTd) est un marqueur d’instabilité électrique du myocarde, qui est allongé dans le syndrome métabolique (MetS). L’entraînement continu à intensité modérée (MICE) a montré son efficacité dans l’amélioration du QTd chez les patients MetS.

Objectifs

Décrire les effets à long terme d’un entraînement MICE et d’un entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT) sur les paramètres du QTd dans le MetS.

Méthodes

Soixante-cinq patients (53±9ans) présentant un MetS ayant réalisé soit dans un programme MICE (60% de la puissance maximale aérobie [PMA]), soit un programme HIIT (alternant des périodes de 15–30s à 80% de la PMA intercalées avec des périodes de récupération passive de même durée), deux fois par semaine pendant neuf mois ont été étudiés. Les caractéristiques de la repolarisation ventriculaire (dispersion du QT=QTd, déviation standard du QT=sdQT, dispersion de la durée du QT=rdQT, dispersion corrigée de la durée du QT=QTcd), les paramètres métaboliques, anthropométriques et d’exercices étaient mesurés avant et après le programme d’entraînement.

Résultats

Aucun effet indésirable n’a été rapporté pendant l’entraînement. Le QTd a diminué de façon significative dans les deux groupes (51 vs 56ms dans le groupe MICE, p<0,05 ; 34 vs 38ms dans le groupe HIIT, p<0,05). Les modifications du QTd étaient corrélées à celle de la fréquence cardiaque maximale (r=0,69, p<0,0001) et de la fréquence cardiaque de récupération (r=−0,49, p<0,01) uniquement dans le groupe HIIT. Comparativement au MICE, l’entraînement HIIT a induit une diminution plus importante du poids, de l’IMC et du tour de taille. La capacité d’exercice a augmenté de façon significative de 0,82 et 1,25 METs respectivement pour les groupes MICE et HIIT (p<0,0001). Les paramètres du bilan lipidique se sont également améliorés de manière similaire dans les deux groupes.

Conclusion

Dans le syndrome métabolique, les entraînements HIIT et MICE induisent des effets positifs similaires sur les caractéristiques de la repolarisation ventriculaire, mais l’HIIT paraît être associé à des améliorations plus importantes sur certains facteurs de risque cardiométaboliques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cardiometabolic risk, Ventricular repolarization, Exercise, Interval exercise training, Metabolic syndrome

Mots clés : Risque cardiométabolique, Repolarisation ventriculaire, Exercice, Entraînement par intervalles, Syndrome métabolique


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 56 - N° 5

P. 356-370 - juillet 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Inpatient cardiac rehabilitation and changes in self-reported health related quality of life – a pilot study
  • M. Weberg, M.J. Hjermstad, C.W. Hilmarsen, L. Oldervoll
| Article suivant Article suivant
  • Piriformis muscle syndrome: Diagnostic criteria and treatment of a monocentric series of 250 patients
  • F. Michel, P. Decavel, E. Toussirot, L. Tatu, E. Aleton, G. Monnier, P. Garbuio, B. Parratte

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.