Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement précoce par laser Nd:YAG de la rétinopathie de Valsalva : résultats à propos de cinq cas et revue de la littérature - 14/09/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2013.01.007 
F. Matonti a, , c , V. Donadieu a, L. Hoffart b, c, A. Dornadin b, S. Nadeau a, S. Roux c, D. Denis a
a Service d’ophtalmologie, hôpital Nord, chemin de Bourrely, 13915 Marseille cedex 20, France 
b Service d’ophtalmologie, hôpital de la Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 5, France 
c Équipe InViBe, institut de neurosciences de la Timone, 27, boulevard Jean-Moulin, 13385 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Selon la littérature, le traitement de la rétinopathie de Valsalva (RV) par laser est recommandé lorsque l’hémorragie maculaire n’a pas régressé après trois semaines d’évolution.

Patient et méthodes

Nous rapportons cinq cas de RV traitées précocement (≤24h) par membranotomie au laser Nd:YAG (ML). Un examen clinique a été effectué avant et après ML (j1, j7, M1, M3 et M6). Enfin, une analyse par tomographie en cohérence optique (OCT) a été réalisée afin de déterminer la localisation précise de l’hémorragie maculaire.

Résultats

Une bonne récupération visuelle a été obtenue précocement après ML avec un bénéfice stable à six mois. L’hémorragie était localisée en rétrohyaloïdien et sous la membrane limitante interne (MLI) chez deux patients et exclusivement sous la MLI chez trois patients.

Discussion

La revue de la littérature et notre étude confirment les bons résultats fonctionnels chez les patients traités par ML dans le cadre d’une RV. De plus, très peu d’effets secondaires sont rapportés après ce type de traitement comparativement à l’évolution naturelle de la maladie qui peut certes régresser spontanément, mais expose à un risque de fibrose prérétinienne secondaire. Cependant, pour bénéficier d’une efficacité optimale, le traitement devrait être réalisé le plus précocement possible afin de ne pas être confronté à un caillotage de l’hématome, empêchant toute évacuation secondaire par laser.

Conclusion

La ML dans la RV est une technique efficace, sûre et peu coûteuse comparativement à la prise en charge chirurgicale de ces patients présentant un hématome prémaculaire persistant après une période d’observation simple.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

According to the literature, the treatment of retinopathy of Valsalva (VR) by laser is recommended when the macular hemorrhage has not regressed after 3 weeks.

Patients and methods

We report five cases of VR treated early (≤24hours) by Nd:YAG laser membranotomy (LM). Clinical examination was performed before and after LM (D1, D7, M1, M3 and M6). Optical coherence tomography (OCT) analysis was performed to determine the precise location of the macular hemorrhage.

Results

Good visual recovery was obtained early by LM with a stable outcome at 6 months. The hemorrhage was located under the internal limiting membrane (ILM) and posterior hyaloid in two patients and only under the ILM in three patients.

Discussion

The literature review and our study confirm the good functional results for patients treated by LM for VR. Furthermore, very few side effects are reported with this type of treatment compared with the natural course of the disease, which may certainly regress spontaneously, but carries a risk of secondary preretinal fibrosis. However, to obtain optimal efficacy, the treatment should be carried out as soon as possible, in order to avoid clotting of the hematoma, preventing any subsequent evacuation by laser.

Conclusion

LM for VR is an effective, safe and inexpensive technique compared to the surgical management of these patients presenting with a persistant premacular hematoma after a period of observation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rétinopathie de Valsalva, Traitement, Nd:YAG, Membranotomie, Hémorragie rétrohyaloïdienne, Tomographie en cohérence optique

Keywords : Valsalva retinopathy, Treatment, Nd:YAG laser, Membranotomy, Retrohyaloid hemorrhage, Optical coherence tomography


Plan


 Communication orale présentée lors du 118e congrès de la Société française d’ophtalmologie en avril 2012.


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 7

P. 604-609 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Neurorétinite stellaire bilatérale révélant un phéochromocytome
  • S. El haddad, N. Benchekroun, A. Rhafour, S. Ahbeddou, I. Rhafour, I. Imdary, S. Idrissi Alami, G. Soufi, A. Berraho
| Article suivant Article suivant
  • Calcification of a hydrophilic acrylic intraocular lens: Case report with laboratory analysis
  • Z.M. Bodnar, P. Rozot, L. Leishman, A. Ollerton, J. Michelson, S. Plasse-Fauque, L. Werner

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.