Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Qualité optique après phacoémulsification par mini-incision de 2,2 mm associée à une I/A bimanuelle, à propos de 154 yeux - 07/12/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2013.03.006 
C. Dot , H. El Chehab, E. Agard, A. Russo, G. Ract-Madoux, C. Dussart
 Service d’ophtalmologie, hôpital Desgenettes, 108, boulevard Pinel, 69275 Lyon cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Analyser la qualité optique après phacoémulsification par mini-incision de 2,2mm associée à une I/A bimanuelle.

Méthodes

Analyse prospective comparant deux groupes. Groupe A : 102 yeux opérés consécutivement par cette technique tri-incisionnelle et implantés avec un implant asphérique Alcon® SN60WF IQ. L’analyse de l’astigmatisme, de l’asphéricité cornéenne et totale ainsi que du coefficient H/B ont été réalisés avec un aberromètre OPD scann II, Nidek®, en préopératoire, à j15 et un mois postopératoire. Group B : 52 yeux présentant un astigmatisme cornéen supérieur à 1,25D, implantés avec un implant Alcon® Toric IQ SN6AT, suivis dans les mêmes conditions avec un contrôle supplémentaire à distance à un an.

Résultats

L’astigmatisme induit chirurgicalement (SIA) est quasiment neutre : 0,065D±0,86 dans le groupe A versus 0,06D±0,34 dans le groupe B à j30. Ce résultat est stable à distance avec un astigmatisme induit de −0,008D±0,4 à 12 mois. L’axe de l’astigmatisme subit une rotation moyenne de 29,95°±27,6 dans le groupe A versus 5,3°±3,7 dans le groupe B et reste stable à un an. L’asphéricité cornéenne ne change pas significativement à un mois dans les deux groupes. Le coefficient H/B est augmenté significativement dans les deux groupes avec un gain de 22 à 24 % de la qualité optique en postopératoire.

Conclusion

Cette procédure tri-incisionnelle respecte la qualité optique cornéenne. La rotation de l’axe de l’astigmatisme concerne essentiellement les astigmatismes de basse puissance et asymétriques. Ces résultats utiles pour la chirurgie de cataracte réfractive doivent être pris en compte lors d’implantation torique de basse puissance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

A prospective study to analyze the effects of 2.2mm microincisional coaxial phacoemulsification with bimanual irrigation/aspiration on the optical quality of the cornea and whole eye.

Methods

We compare two groups. Group A: 102 consecutive eyes undergoing this three-incision procedure and implanted with an Alcon® SN60WF IQ aspheric intraocular lens. Astigmatism, corneal and total asphericity, as well as H/B ratio were measured by OPD scann II, Nidek®, Japan, preoperatively (Day 0), 15 days postoperatively (Day 15) and 1 month postoperatively (M1). Group B: 52 eyes with corneal astigmatism greater than 1.25D, undergoing the same procedure but implanted with a Toric IOL (Alcon® Toric IQ SN6AT), followed in the same manner but with additional follow-up at 1 year.

Results

Corneal surgically induced astigmatism (SIA) was essentially neutral: 0.065D±0.86 at Day 30 in group A, and 0.06D±0.34 at 1 month and −0.008D±0.4 at 12 months in group B. Corneal topographic astigmatism underwent a mean axis shift of 29.95°± 27.6 in group A compared to 5.3°±3.7 in Group B, and remained stable at 1 year. Corneal asphericity did not change significantly between Day 0 and 30 in either group. H/B ratio increased significantly in both groups, with a gain of 22 % to 24 % after surgery.

Conclusions

This three-incision procedure does not degrade the optical quality of the cornea. Postoperative shift in the axis of astigmatism is only an issue in cases of low or asymmetric astigmatism and must be kept in mind for low-power toric IOL implantation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mini-incision, Astigmatisme, Phacoémulsification, Asphéricité, Implant torique

Keywords : Microincisional cataract surgery, Astigmatism, Phacoemulsification, Asphericity, Toric IOL


Plan


 Communication orale présentée lors du 118e congrès de la Société française d’ophtalmologie en avril 2012.


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 10

P. 868-873 - décembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fistule carotido-caverneuse : confrontation des aspects cliniques et neuroradiologiques pré- et post-embolisation
  • N. Bonnin, F. Bacin, J. Gabrillargues, F. Chiambaretta
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge diagnostique et thérapeutique d’une orbitopathie dysthyroïdienne : une affection multidisciplinaire
  • B. Leray, P. Imbert, D. Thouvenin, F. Boutault, P. Caron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.