Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo

Rétention aiguë d'urines - 18/12/13

[24-182-A-10]  - Doi : 10.1016/S1241-8234(13)66410-X 
J.-N. Cornu , M. Tligui, F. Haab
 Hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La rétention aiguë d'urines chez l'adulte est une pathologie fréquente chez l'homme et rare chez la femme, qui concerne plutôt les sujets âgés. Le diagnostic repose sur l'examen clinique, devant un tableau associant dans la plupart des cas une impossibilité totale d'uriner à une masse pelvienne médiane douloureuse, le « globe vésical ». En cas de doute, la confirmation est faite par l'échographie aux urgences. Le traitement en urgence est le drainage vésical, réalisé par sondage urétral ou cathéter sus-pubien. Ces deux techniques ont chacune leurs indications et contre-indications respectives. Un examen clinique initial rapide et ciblé doit pouvoir faire choisir entre ces deux gestes, pratiqués dans un contexte d'asepsie rigoureuse selon une technique stéréotypée. Dans un deuxième temps, un examen clinique approfondi et d'éventuels examens complémentaires biologiques, radiologiques et/ou endoscopiques permettent d'identifier la cause de la rétention aiguë d'urines. La surveillance du drainage vésical doit être stricte pour dépister le plus tôt possible les complications potentielles (syndrome de levée d'obstacle, hémorragie a vacuo). Les étiologies sont dominées par les obstacles vésicoprostatiques chez l'homme âgé (hyperplasie bénigne de la prostate, prostatite aiguë, cancer de la prostate, caillotage vésical, etc.), les traumatismes périnéaux et les pathologies urétrales chez l'homme jeune (sténoses post-infectieuses en particulier), et les pathologies neurologiques et gynécologiques (prolapsus, tumeurs, pathologies du post-partum) chez la femme. Une cause iatrogène (prise médicamenteuse) doit toujours être recherchée, car elle est un facteur déclenchant potentiel de n'importe quelle pathologie sous-jacente. L'évolution et le pronostic ultérieurs ne se conçoivent qu'à la lumière du traitement étiologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Rétention aiguë d'urines, Globe vésical, Sonde urinaire, Cathéter sus-pubien


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hématurie (non traumatique chez l'adulte)
  • M. Ariane, P. Meria, F. Desgranchamps
| Article suivant Article suivant
  • Infections génitales
  • B. Chaine, M. Janier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.