Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Désinsertion proximale et rupture complète du semi-tendineux - 19/02/08

Doi : JTS-2005-09-22-3-0762-915X-101019-200505298 

M. BURNEL [1],

J.L. CROISIER,

B. ZEEVAERT,

J.M. CRIELAARD

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les désinsertions proximales des muscles ischio-jambiers (IJ) sont rares. Elles surviennent le plus souvent lors de la pratique du ski nautique et se localisent préférentiellement au niveau de la jonction myotendineuse du biceps fémoral, bien que le semi-tendineux soit également concerné dans une proportion non négligeable en comparaison avec le semi-membraneux.

Ce type de lésion occasionne une impotence douloureuse fonctionnelle immédiate et dont le diagnostic s’établit sur la base du mécanisme lésionnel, de l’examen clinique et à des examens complémentaires (radiographies, échographie, IRM, EMG).

L’IRM aurait un rôle prépondérant dans la détection des lésions surtout sévères et serait donc un indicateur du délai de récupération sur le plan fonctionnel.

Le traitement conservateur seul s’est avéré insuffisant bien que le renforcement musculaire isocinétique ait été efficace dans la récupération du déficit de force musculaire et le déséquilibre agonistes-antagonistes.

La chirurgie, d’autant plus si elle est précoce, occupe une place de choix dans la thérapeutique des ruptures myotendineuses des IJ. Une rééducation ciblée post-chirurgicale est conseillée.

On retrouve une atteinte sensitive et parfois motrice du nerf sciatique poplité externe dans les lésions devenues chroniques et n’ayant pas bénéficié d’une prise en charge chirurgicale rapide.

Toutefois, les désinsertions proximales des muscles ischio-jambiers représentent des lésions sévères pour lesquelles il peut persister un déficit de récupération sur le plan fonctionnel ainsi que des plaintes douloureuses, quelque soit la prise en charge.

Abstract

Proximal disinsertion and complete rupture of the semitendinous: case study and review of the literature

Proximal disinsertion of the hamstring muscles is rare, generally occurring in water skiers. The myotendinous junction of the femoral biceps is the preferential localization although the semi-tendinous can be involved in a non-negligible number of cases compared with the semi-membranous.

This type of injury leads to immediate painful functional impotency. The diagnosis is established on the basis of the mechanism of injury, the physical examination, and complementary explorations (x-ray, ultrasound, MRI, EMG).

MRI plays a preponderant role in detection of hamstring disinsertion, particularly for severe lesions, and can be used to give an indication of the time to functional recovery.

Conservative treatment alone is insufficient although isokinetic force training has been found to improve recovery of muscle force and agonist-antagonist balance.

Surgery, which should be performed as early as possible, is an important therapeutic option for hamstring myotendinous disinsertions. A targeted postoperative rehabilitation program is recommended.

There can be a sensorial and sometimes motor deficit of the external popliteal sciatic nerve in the event of chronic lesions without early surgical cure.

Proximal disinsertions of the hamstring muscles are very serious injuries with a risk of incomplete functional recovery and persistent pain, irrespective of the treatment.


Mots clés : ischio-jambiers , ski nautique , chirurgie , rééducation , isocinétisme

Keywords: hamstrings , water skiing , surgery , rehabilitation , isokinetic


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 3

P. 158-165 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical des disjonctions acromio-claviculaires chez les sportifs
  • Y. ELANDALOUSSI, M. ARSSI, M.A. BENHIMA, D. COHEN, A. LARGAB, M. TRAFEH
| Article suivant Article suivant
  • Imagerie en pathologie traumatique des muscles et des tendons
  • B. ROGER

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.