S'abonner

Maladie de Scheuermann - 12/03/14

Scheuermann's disease

Doi : 10.1016/j.monrhu.2013.07.005 
Clémence Palazzo a, , Frédéric Sailhan b, Michel Revel a
a UFR de médecine, service de rééducation et de réadaptation de l’appareil locomoteur et des pathologies du rachis, université Paris Descartes, hôpital Cochin, AP–HP, 27, rue du Faubourg St-Jacques, 75014 Paris, France 
b UFR de médecine, service de chirurgie orthopédique, université Paris Descartes, hôpital Cochin, AP–HP, 27, rue du Faubourg St-Jacques, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La maladie de Scheuermann est une dystrophie rachidienne de croissance (DRC) touchant le rachis thoracique et lombaire. Elle se caractérise par une atteinte du cartilage de croissance vertébral, dont l’hypothèse physiopathologique actuelle est qu’elle serait liée à un excès de contraintes mécaniques sur un terrain génétique prédisposant. Cette atteinte du cartilage de croissance a pour conséquence une altération de la plaque cartilagineuse, conduisant aux lésions radiologiques spécifiques de la maladie : la cunéiformisation vertébrale, l’irrégularité du plateau vertébral et la hernie intraspongieuse (ou « hernie de Schmorl »). Les discopathies sont fréquentes, probablement secondaires à un dysfonctionnement du complexe discovertébral. La DRC a une expression clinique variable, allant de la cyphose raide et douloureuse initialement décrite par Scheuermann, à la présence de lésions radiographiques totalement asymptomatiques. Les atteintes lombaires et thoracolombaires sont probablement au moins aussi répandues que les formes thoraciques classiques, et plus algogènes. Le traitement de la DRC est avant tout médical. Il repose sur l’association de la kinésithérapie et de l’appareillage. Le traitement est d’autant plus efficace qu’il est débuté tôt, soulignant l’intérêt d’un diagnostic précoce. La chirurgie correctrice est exceptionnelle et doit être réservée aux formes sévères et/ou en échec du traitement médical. L’histoire naturelle de la maladie de Scheuermann est mal connue. Les formes thoraciques seraient associées à un sur-risque de rachialgies à l’âge adulte. L’évolution des formes lombaires et thoracolombaires reste à évaluer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Scheuermann's disease is a form of juvenile osteochondrosis of the spine. It is a disease of the growth cartilage end plate, which is probably due to repetitive strains on the growth cartilage, which has been weaken by a genetic background. The radiologic aspects are related to the vertebral end plate lesions. They are: vertebral cuneiformisation, irregularity of the vertebral end plate, Schmorl's node (intraossous disk herniation). Discal alterations are frequent, and may be secondary to a dysfunctionment of the disc-vertebra complex. The definitions of Scheuermann's disease vary; it can refer to the classical form of a juvenile kyphosis described by Scheuermann himself, as well as asymptomatic radiographic abnormalities. Lumbar involvement is probably as frequent as the thoracic form, and might be more painful. The treatment of Scheuermann's disease is first of all medical, including physiotherapy and bracing. Earlier the treatment is started, better the outcome is, highlighting the interest of an early diagnosis. Surgery is very rare, and must be limited to severe involvement and/or when the conservative treatment has failed. The natural history of Scheuermann's disease is unknown, but it might be associated with a higher risk to develop back pain. The evolution of thoracolumbar and lumbar involvement is unknown.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Scheuermann, Dystrophie rachidienne de croissance, Épiphysite de croissance, Cyphose juvénile

Keywords : Scheuermann's disease, Scheuermann's kyphosis, Osteochondrosis


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 1

P. 7-15 - février 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Génétique des lombalgies
  • Laëtitia Michou
| Article suivant Article suivant
  • Le disque intervertébral des maladies rhumatologiques inflammatoires de l’adulte
  • Daniel Wendling

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.