Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation échographique de la longueur de col utérin restant après conisation par électrorésection - 25/03/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.03.014 
A.-L. Robert a, F. Nicolas a, V. Lavoué a, S. Henno b, H. Mesbah c, P. Porée c, J. Levêque a,
a Service de gynécologie, CHU Anne-de-Bretagne, 16, boulevard de Bulgarie, BP 90 347, 35203 Rennes cedex 2, France 
b Service d’anatomie et cytologie pathologiques, CHU Pontchaillou, 2, rue Henri-Le Guilloux, 35033 Rennes cedex 9, France 
c Département d’information médicale, CRLCC Eugène-Marquis, avenue de la Bataille-Flandres-Dunkerque, CS 44229, 35042 Rennes cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Évaluer s’il existe une corrélation entre longueur histologique d’un conisat et la réduction de longueur mesurée par échographie du col conisé.

Patientes et méthodes

Étude prospective d’observation incluant les patientes de moins de 45ans avec mesure de la longueur cervicale par échographie transvaginale avant et après conisation le jour même, et mesure de la longueur histologique du conisat sur pièce fixée.

Résultats

Sur les 40 patientes recrutées, la moyenne des mesures échographiques avant la conisation était de 26,9mm (±4,9) contre 18,1mm (±4,4mm) après la conisation avec une différence moyenne de 8,8mm (±2,4mm) significative (p<0,0001). La mesure histologique des conisats était de 9mm (±2,2mm) en moyenne. Une corrélation entre les mesures histologiques et échographiques avec un coefficient de corrélation R=0,85 était retrouvée statistiquement significative (p<0,0001). La longueur de col réséqué à l’anse diathermique par rapport à la longueur initiale mesurée en échographie était en moyenne de 33 % (±8,5 %).

Discussion

Nous constatons : une bonne corrélation entre les mesures histologiques des conisats et les mesures échographiques du col utérin avant et après conisation ; et une réduction importante de la longueur cervicale après conisation. La longueur précise du conisat devrait figurer dans le dossier obstétrical des patientes conisées et la prévention de la prématurité liée aux conisations repose donc sur un choix mesuré des indications et une technique opératoire économe.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To assess whether there is a correlation between the length of a conization specimen and the length of the cervix measured by vaginal ultrasonography after the operation

Patients and methods

Prospective observational study including patients less than 45 years with measurement of cervical length before and the day of the conization, and measuring the histological length of the specimen.

Results

Among the 40 patients enrolled, the average ultrasound measurements before conization was 26.9mm (±4.9mm) against 18.1mm (±4.4mm) after conization with a mean difference of 8.8mm (±2.4mm) (difference statistically significant P<.0001). The extent of histological specimen was 9mm (±2.2mm) on average. A correlation between ultrasound and histological measurements with a correlation coefficient R=0.85 was found statistically significant (P<0.0001). Moreover, the rate of cervix length remove by loop-excision in our series is 33% (±8.5%).

Discussion

A good correlation between the measurements of the specimen and the cervical ultrasound length before and after conization was found, as a significant reduction in cervical length after conization. The precise length of the specimen should be known in case of pregnancy and the prevention of prematurity due to conization rests on selected indications and efficient surgical technique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Longueur cervicale, Conisation, Échographie endovaginale, Électrorésection du col utérin à l’anse diathermique

Keywords : Cervix length, Conization, Transvaginal ultrasonography, Cervical LOOP excision


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 4

P. 288-293 - avril 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dix questions pratiques concernant l’intoxication aiguë au monoxyde de carbone chez la femme enceinte
  • E. Bothuyne-Queste, S. Joriot, D. Mathieu, M. Mathieu-Nolf, R. Favory, V. Houfflin-Debarge, P. Vaast, E. Closset, D. Subtil
| Article suivant Article suivant
  • Promouvoir la chirurgie ambulatoire en France en 2013 : une analyse de cohorte
  • P. Capmas, A. Nazac, C. Jennequin, H. Fernandez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.