Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incidence de l’endophtalmie après injection intravitréenne : peut-on se passer de l’antibioprophylaxie ? - 03/04/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.01.003 
J.-C. Ramel a, A.-M. Bron a, R. Isaico a, C. Meillon a, C. Binquet b, C. Creuzot-Garcher a,
a Service d’ophtalmologie, hôpital Général, CHU de Dijon, 3, rue du Faubourg-Raines, 21000 Dijon, France 
b Service d’épidémiologie, CHU de Dijon, 3, rue du Faubourg-Raines, 21000 Dijon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’endophtalmie est la complication la plus redoutée dans les suites des injections intravitréennes. L’essor des antiangiogéniques ne fait qu’augmenter leur nombre chaque année. Les recommandations actuelles sont en faveur de l’utilisation d’une antibioprophylaxie post-injection, mais devant l’émergence de nombreuses résistances cette pratique est aujourd’hui remise en cause. Nous avons tenté d’évaluer si la suppression de l’antibioprophylaxie avait un rôle sur l’incidence des endophtalmies post-injections intravitréennes.

Matériel et méthodes

Dans cette étude monocentrique rétrospective, tous les patients ayant reçu des injections intravitréennes d’antiangiogéniques ou de corticoïdes dans notre service de janvier 2007 à octobre 2012 ont été inclus. Jusqu’à fin juin 2012, le protocole comprenait la prescription d’un antibiotique les jours suivant l’injection. À partir de juillet 2012, l’antibiotique a été remplacé par un antiseptique.

Résultats

Au total, 11 450 injections ont été pratiquées durant cette période, 6 endophtalmies ont été recensées (0,052 %). Dans le groupe avec antibiotiques, 10 144 injections ont été pratiquées et 3 endophtalmies ont été retrouvées (0,03 %) dont 2 confirmées en bactériologie (0,02 %). Le groupe sans antibiotiques comprenait 1306 injections et 3 endophtalmies ont été confirmées en bactériologie (0,23 %). La différence d’incidence d’endophtalmies entre les 2 groupes était statistiquement significative (p=0,024).

Conclusion

Dans cette étude, l’incidence des endophtalmies était diminuée par l’antibioprophylaxie. Néanmoins, une étude prospective de plus grande ampleur est nécessaire pour confirmer ce résultat.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Endophthalmitis is the most dreaded complication after intravitreal injection. With the rise of antiangiogenics their rate is getting higher each year. The use of antibioprophylaxis is controversial. We tried to evaluate the impact of antibioprophylaxis on intravitreal injection endophthalmitis incidence.

Methods

All patients who received intravitreal injections between January 2007 and October 2012 were included in this retrospective study. Until June 2012 all patients had antibiotics the days following the injection. From July 2012 the antibiotic was replaced by an antiseptic immediately after the injection.

Results

An overall number of 11,450 injections were performed. The overall rate of endophthalmitis was 6/11,450 (0.052%). The incidence of endophthalmitis in the group with antibiotics was 3/10,144 injections (0.03%), 2 were culture proven (0.02%). The incidence in the group without antibiotics was 3/1306 (0.23%). The difference was significant (P=0.024).

Conclusion

The incidence of endophthalmitis post-intravitreal injections seems to be lower when using antibiotics. However, a prospective study is mandatory to draw more robust conclusions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Endophtalmie, Antibioprophylaxie, Injection intravitréenne, Incidence, Infection, Antibiotique

Keywords : Endophthalmitis, Antibioprophylaxis, Intravitreal injection, Incidence, Infection, Antibiotic


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 4

P. 273-279 - avril 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dacryocystorhinostomie endonasale, opercule du cornet moyen et unciformectomie antérieure
  • B. Fayet, E. Racy
| Article suivant Article suivant
  • Intravitreal ranibizumab for neovascular age-related macular degeneration patients with good baseline visual acuity and the predictive factors for visual outcomes
  • A. Ozkaya, Z. Alkin, O.A. Osmanbasoglu, H.M. Ozkaya, A. Demirok

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.