Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Influence des techniques chirurgicales de greffe endothéliale sur la survie du greffon et de son endothélium - 06/11/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.05.006 
V.M. Borderie , C. Georgeon, N. Bouheraoua
 CIC 503, CHNO des XV-XX/Inserm/Sorbonne universités, UPMC université Paris 06, 28, rue de Charenton, 75571 Paris cedex 12, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Rapporter la survie du greffon et de son endothélium après Descemet Stripping Endothelial Keratoplasty (DSEK) dans une série de cas consécutifs sans exclusion des cas correspondants à la courbe d’apprentissage et analyser l’influence des techniques chirurgicales sur cette survie.

Patients et méthodes

L’étude prospective observationnelle inclut 170 DSEK consécutives réalisées entre 2006 et 2013. Les critères principaux d’évaluation étaient la survie du greffon définie par un succès de la greffe et la survie de l’endothélium cornéen du greffon évaluée en microscopie spéculaire. Les paramètres analysés étaient l’indication opératoire, l’état du cristallin, la technique chirurgicale et l’épaisseur du greffon.

Résultats

La probabilité de survie du greffon est de 91,7 % à 1 an et 71,5 % à 3ans. La survie du greffon est influencée par la technique opératoire (p=0,04). La meilleure survie est obtenue avec une incision sclérale et une insertion du greffon avec l’Endosaver® (injecteur dédié à la DSEK). La survie du greffon diminue avec son épaisseur (p<0,001). La densité endothéliale à 1 an de la greffe est influencée par la technique opératoire (p=0,003). La perte cellulaire endothéliale annuelle précoce est influencée par la technique opératoire : 42 % pour le groupe incision sclérale/Endosaver®, 48,7 % pour le groupe incision cornéenne/Endosaver®, 49,4 % pour le groupe incision cornéenne/guide de Busin, 66,0 % pour le groupe incision cornéenne/injecteur et 66,7 % pour le groupe incision sclérale/pince (p=0,002).

Conclusion

La DSEK a un taux de succès proche de celui de la kératoplastie transfixiante. L’utilisation d’un injecteur dédié permet d’optimiser la survie du greffon et de son endothélium. L’utilisation de greffons ultrafins semble également constituer un progrès pertinent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To report survival of the graft and its endothelium after Descemet Stripping Endothelial Keratoplasty (DSEK) in a series of consecutive cases with no exclusion of cases corresponding to the learning curve and to analyze the influence of surgical techniques on survival.

Patients and methods

This prospective observational study includes 170 consecutive DSEK's performed between 2006 and 2013. The main outcome criteria were graft survival and survival of the donor corneal endothelium as assessed by specular microscopy. The following parameters were analyzed: preoperative diagnosis, lens status, surgical techniques, and graft thickness.

Results

Graft survival was 91.7% at 1 year and 71.5% at 3 years. Graft survival was significantly associated with surgical technique (P=0.04). The best graft survival was achieved with scleral incision combined with graft insertion with the Endosaver® device (dedicated DSEK injector). Graft survival decreased with graft thickness (P<0.001). One-year endothelial cell density was significantly associated with surgical technique (P=0.003). Early 1-year endothelial cell loss was 42.0% for the scleral incision/Endosaver® group, 48.7% for the corneal incision/Endosaver® group, 49.4% for the corneal incision/Busin guide group, 66.0% for the corneal incision/IOL injector group, and 66.7% for the scleral incision/forceps group (P=0.002).

Conclusion

The success rate of DSEK is close to that of penetrating keratoplasty. The use of a DSEK-dedicated injector results in higher survival of the graft and its endothelium. The use of ultrathin grafts also appears to represent significant progress.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cornée, DSEK, Endothélium, Microscopie spéculaire, Survie du greffon, OCT

Keywords : Cornea, DSEK, Endothelium, Specular microscopy, Graft survival, OCT


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 9

P. 675-681 - novembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial board
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge de patients hypermétropes presbytes par chirurgie cornéenne de type presbylasik centré
  • M. Abrieu-Lacaille, N. Saib, C. Rambaud, M. Berguiga, J.-R. Fenolland, S. Bonnel, P. Crepy, F. Froussart-Maille, J.-C. Rigal-Sastourne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.