Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Inflammation orbitaire - 05/12/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.09.002 
F. Mouriaux a, , S. Coffin-Pichonnet b, P.-Y. Robert c, S. Abad d, N. Martin-Silva e
a Service d’ophtalmologie, CHU Rennes, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35033 Rennes cedex 9, France 
b Service d’ophtalmologie, CHU Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, Caen, France 
c Service d’ophtalmologie, CHU Limoges, 2, avenue Martin-Luther-King, 87000 Limoges, France 
d Service de médecine interne, hôpital Avicenne, 125, rue de Stalingrad, 93009 Bobigny cedex, France 
e Service de médecine interne, CHU Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’inflammation orbitaire est un terme générique regroupant les pathologies inflammatoires affectant toutes les structures situées à l’intérieur de l’orbite : forme antérieure (atteinte localisée jusqu’à la partie postérieure du globe), diffuse (atteinte de la graisse orbitaire intra et/ou extraconique), apicale (atteinte de la partie postérieure de l’orbite), myosite (atteinte uniquement des muscles orbitaires), dacryoadénite (atteinte de la glande lacrymale). On distingue les inflammations spécifiques des inflammations non spécifiques appelées plus communément inflammations idiopathiques. Les inflammations orbitaires spécifiques correspondent à la localisation secondaire d’une maladie « générale » (maladie systémique ou auto-immune). Les inflammations orbitaires idiopathiques correspondent à une atteinte inflammatoire uniquement orbitaire sans maladie générale retrouvée et donc d’étiologie inconnue. Au premier rang des diagnostics différentiels des inflammations orbitaires spécifiques ou idiopathiques, se situent les affections tumorales malignes, dominées chez l’adulte par les syndromes lympho-prolifératifs et les métastases. Le traitement des inflammations orbitaires spécifiques est d’abord le traitement de la maladie causale. Pour les inflammations orbitaires idiopathiques un traitement (le plus souvent corticothérapie) est indiqué surtout en cas d’altération visuelle par neuropathie optique, en présence d’une douleur ou d’une paralysie oculomotrice.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Orbital inflammation is a generic term encompassing inflammatory pathologies affecting all structures within the orbit : anterior (involvement up to the posterior aspect of the globe), diffuse (involvement of intra- and/or extraconal fat), apical (involvement of the posterior orbit), myositis (involvement of only the extraocular muscles), dacryoadenitis (involvement of the lacrimal gland). We distinguish between specific inflammation and non-specific inflammation, commonly referred to as idiopathic inflammation. Specific orbital inflammation corresponds to a secondary localization of a “generalized” disease (systemic or auto-immune). Idiopathic orbital inflammation corresponds to uniquely orbital inflammation without generalized disease, and thus an unknown etiology. At the top of the differential diagnosis for specific or idiopathic orbital inflammation are malignant tumors, represented most commonly in the adult by lympho-proliferative syndromes and metastases. Treatment of specific orbital inflammation begins with treatment of the underlying disease. For idiopathic orbital inflammation, treatment (most often corticosteroids) is indicated above all in cases of visual loss due to optic neuropathy, in the presence of pain or oculomotor palsy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Orbite, Inflammation, Corticoïdes, Granulomatose, Idiopathique, Biopsie

Keywords : Orbit, Inflammation, Steroids, Granulomatous, Idiopathic, Biopsy


Plan


 Retrouvez prochainement cet article, plus complet, illustré et détaillé, avec des enrichissements électroniques, dans EMC Ophtalmologie : Mouriaux F, Coffin-Pichonnet S, Robert PY, Martin-Silva N. Inflammation orbitaire. EMC Ophtalmologie 2014 ; In press : doi : 10.1016/S0246-0343(14)60998-9.


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 10

P. 818-824 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Trabéculoplastie sélective au Laser Selecta (SLT) dans le traitement du glaucome chronique à angle ouvert : analyse rétrospective 12 ans après traitement d’une cohorte de 28 patients
  • A. Giocanti-Aurégan, O. Abitbol, D. Bensmail, A. Bensaid, Y. Lachkar
| Article suivant Article suivant
  • La cataracte secondaire
  • S. Milazzo, M. Grenot, M. Benzerroug

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.