Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Adénocarcinome gastrique : notions fondamentales, diagnostic et traitement - 03/03/15

[9-027-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(15)62891-7 
T. Aparicio a, , A. Martin b, V. Aflalo c, P. Wind d
a Service de gastroentérologie et cancérologie digestive, Hôpital Avicenne, Hôpitaux universitaires Paris-Seine-Saint-Denis, AP-HP, Université Paris XIII, Sorbonne Paris-Cité, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 
b Service d'anatomopathologie, Hôpital Avicenne, Bobigny, France 
c Service de radiologie, Hôpital Avicenne, Bobigny, France 
d Service de chirurgie digestive, Hôpital Avicenne, Bobigny, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'adénocarcinome gastrique est le quatrième cancer digestif en fréquence en France et son pronostic reste médiocre. L'incidence des cancers distaux diminue en raison de la baisse de la prévalence de l'infection par Helicobacter pylori. En revanche, les cancers proximaux et notamment du cardia sont plus fréquents. Le surpoids est un facteur favorisant ces derniers cancers. La plupart des cancers de l'estomac sont diagnostiqués chez des patients symptomatiques, présentant des formes évoluées. En dehors d'une politique de dépistage ciblée, il n'y a pas eu de progrès notable dans le diagnostic précoce des lésions malgré le développement de l'endoscopie. Le traitement curatif repose essentiellement sur l'exérèse chirurgicale. Des avancées importantes ont cependant été obtenues dans la prise en charge des adénocarcinomes gastriques au cours de la dernière décennie. La chimiothérapie périopératoire a démontré son efficacité et est devenue un standard pour les tumeurs opérables. Pour les tumeurs non résécables, l'utilisation de nouveaux médicaments a permis des progrès qui restent modestes. Pour les patients dont la tumeur surexprime le récepteur HER2 (human epidermal growth factor receptor-2), le traitement par anticorps monoclonal anti-HER2 améliore significativement la survie. Un traitement par anticorps monoclonal antiangiogénique a démontré son efficacité en deuxième ligne thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Adénocarcinome gastrique, Helicobacter pylori, Épidémiologie, Carcinogenèse, Chimiothérapie, HER2


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tumeurs bénignes de l'estomac : aspects diagnostiques et thérapeutiques
  • G. Roseau, L. Palazzo
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST)
  • É. Scaglia, J.-F. Jazeron, M.-D. Diebold, O. Bouché

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.