Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Reconstruction palpébrale supérieure par la méthode de Cutler-Beard : évaluation rétrospective de 16 cas - 07/09/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.11.016 
M. Belmajdoub a, , P.-V. Jacomet b, P. Benillouche b, O. Galatoire b
a Service ophtalmologie, CHR Gui-de-Chauliac, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier cedex 5, France 
b Service oculoplatique, fondation Adolphe-de-Rothschild, 25, rue Manin, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

La reconstruction des larges déficits palpébraux supérieurs bilamellaires reste un point sensible en oculoplastie. La grande particularité anatomique et fonctionnelle de la paupière supérieure témoigne de toute la difficulté à la reproduire. Nous avons voulu évaluer les résultats qu’apporte la technique du lambeau de Cutler-Beard.

Méthode

Une étude rétrospective a été menée sur l’ensemble des patients ayant bénéficié de cette technique dans le service d’oculoplastique de la Fondation Rothschild à Paris, entre janvier 2008 et juin 2013. Elle comprenait 16 patients.

Résultats

Quinze lambeaux sont restés vitaux tout au long du suivi. L’ouverture, l’occlusion et la position palpébrales étaient très satisfaisantes dans respectivement 11, 12 et 11 cas. La surface oculaire était préservée dans 8 cas et ne présentait que des altérations modérées dans 5 cas. Le résultat esthétique moyen était noté à 2/3 pour 11 patients avec photos postopératoires. Nous n’avons constaté aucune récidive en cas d’indication oncologique.

Conclusion

La réparation palpébrale supérieure par la technique du lambeau de Cutler-Beard semble permettre une restauration fonctionnelle et esthétique satisfaisante dans la grande majorité des cas. Dans les autres, un geste complémentaire simple sous anesthésie locale et/ou sédation, permet le plus souvent d’apporter une correction suffisante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Large, full thickness upper eyelid defects are still difficult to deal with in oculoplastic surgery. High specificity in the anatomy and function of the upper eyelid shows how difficult reconstruction can be. We aimed to assess the results provided by the Cutler-Beard flap technique.

Methods

We conducted a retrospective study of all patients who had undergone Cutler-Beard flap reconstruction in the Oculoplastic service of La Fondation Rothschild in Paris, from January 2008 to June 2013. Sixteen patients were included.

Results

Fifteen flaps remained viable during the follow-up examinations. Opening, occlusion and palpebral position were very satisfactory in 11, 12 and 11 cases respectively. The ocular surface was preserved in 8 cases and exhibited only mild alterations in 5 cases. The average aesthetic result was noted 2/3 for 11 patients with postoperative photographs. We did not observe any relapses with oncologic indications.

Conclusions

Upper eyelid reconstruction by the Cutler-Beard flap technique appears to provide good functional and aesthetic restoration in the majority of cases. In the others, a simple additional surgery under local anaesthetic and/or sedation provides adequate correction in most instances.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Reconstruction palpébrale supérieure bilamellaire, Lambeau de Cutler-Beard, Spécificité anatomique palpébrale, Protection oculaire, Restauration fonctionnelle, Restauration esthétique

Keywords : Full thickness upper eyelid reconstruction, Cutler-Beard flap, Palpebral anatomic specificity, Ocular protection, Functional restoration, Aesthetic restoration


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 7

P. 607-614 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs prédictifs de bonne réponse au crosslinking d’un kératocône évolutif : résultats réfractifs et topographiques à un an postopératoire
  • F. De Angelis, J. Rateau, C. Destrieux, F. Patat, P.-J. Pisella
| Article suivant Article suivant
  • Qualité de vie des patients équipés en verres scléraux
  • C. Picot, A.-S. Gauthier, N. Campolmi, B. Delbosc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.