Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Régulation de la circulation cérébrale - 01/01/69

[17-003-C-10]
Philippe Dupui : Maître de conférences des Universités (physiologie), praticien hospitalier
UMR CNRS 9940 " Cerveau et Cognition ", 133, route de Narbonne, 31062  Toulouse cedex France
Gilles Géraud : Professeur des Universités (neurologie), praticien hospitalier, chef du service de neurologie
hôpital de Rangueil, centre hospitalier universitaire de Toulouse, 1, avenue Jean-Poulhès, 31054  Toulouse cedex France
Articolo archiviato , inizialmente pubblicato nel trattato EMC : Neurologie
e sostituito da un altro articolo più recente: cliccare qui per aprirlo

Riassunto

Le cerveau est dépourvu de réserves d'oxygène et de glucose. Il est donc étroitement dépendant des apports extérieurs de ces deux substrats énergétiques, donc d'un débit sanguin cérébral (DSC) important comparativement aux autres organes. Le tableau I résume en quelques chiffres cette situation hémodynamique et métabolique privilégiée.

Le DSC est donné par le rapport pression de perfusion cérébrale (PPC) sur résistance vasculaire cérébrale (RVC).

La PPC est la différence entre pression artérielle (Pa) à l'entrée et pression veineuse cérébrale. La pression veineuse cérébrale est négligeable (de l'ordre de 5 mmHg) dans les conditions normales ; on peut donc assimiler Pa systémique et PPC. Dans les conditions physiologiques, la PPC n'influe pas de manière significative le DSC, la circulation cérébrale est bien protégée contre les modifications brutales de la Pa systémique par le phénomène d'autorégulation [33].

La RVC est l'ensemble des forces qui s'opposent au passage du flot sanguin dans les vaisseaux : il s'agit de la pression intracrânienne, de la viscosité du sang, de l'état anatomique du lit vasculaire cérébral et du tonus vasculaire cérébral. Dans les conditions physiologiques, les trois premiers facteurs ne varient pas ou de façon négligeable [2]. La RVC dépend donc essentiellement du calibre des artères et artérioles cérébrales.

Certains facteurs humoraux généraux tels que les pressions partielles artérielles en CO2 et en O2 (PaCO2 et PaO2) sont susceptibles de faire varier globalement la RVC dans toutes les régions du cerveau.

Le DSC local est étroitement lié à l'activité neuronale : l'augmentation du métabolisme d'une région du cortex cérébral s'accompagne d'une élévation contemporaine du DSC dans la même région ; on parle alors de couplage métabolisme-débit cérébral. Ce couplage est sous la dépendance de facteurs qui modifient localement la RVC des microvaisseaux cérébraux [5].

Mappa



© 1969  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS - Tutti i diritti riservati

Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.