Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Conduite à tenir devant un patient ayant un syndrome de Wolff-Parkinson-White - 01/01/96

[11-035-G-10]
Louis Guize : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
Service de cardiologie A, Hôpital Broussais, 96, rue Didot, 75647  Paris cedex 14 France
Thomas Lavergne : Praticien hospitalier
Xavier Copie : Chef de clinique-assistant
Jean-Yves Le Heuzey : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Articolo archiviato , inizialmente pubblicato nel trattato EMC : Cardiologie
e sostituito da un altro articolo più recente: cliccare qui per aprirlo

Riassunto

Le syndrome de Wolff-Parkinson-White (WPW), caractérisé par un aspect électrocardiographique de préexcitation ventriculaire anormal et des accès de tachycardies paroxystiques supraventriculaires (cf Préexcitations ventriculaires, Encyclopédie médico-chirurgicale, fascicule 11-003-H-10), représente une entité rythmologique habituellement bénigne mais souvent gênante, parfois invalidante [24]. Certaines formes, en raison de leurs caractéristiques électrophysiologiques et/ou du terrain, peuvent être très mal tolérées, voire létales. Le risque de mort subite, estimé à 1 ‰ par an chez l'adulte [8, 11, 12, 24], justifie qu'une évaluation pronostique aussi précise que possible soit effectuée. Celle-ci doit être systématique devant tout WPW, même asymptomatique, car dans certains cas la première arythmie peut être mortelle. Or l'on dispose aujourd'hui d'une technique thérapeutique interventionnelle radicale : l'ablation, par cathétérisme, du faisceau accessoire (faisceau de Kent) [22]. Cette méthode, remarquable dans son efficacité et sa bonne tolérance avec l'utilisation de courants de radiofréquence [9, 13], n'est toutefois pas totalement dénuée de risque [10] et ne doit pas être effectuée sans discernement.

La conduite à tenir en présence d'un WPW consistera tout d'abord, s'il est symptomatique, à analyser le type et la tolérance des arythmies. Le cas échéant, un traitement d'urgence sera appliqué. L'existence d'arythmies sévères ou mal tolérées devra conduire rapidement à une ablation.

Dans les autres cas, y compris en présence d'un WPW asymptomatique, plusieurs démarches devront être effectuées pour en évaluer le risque et décider de l'option thérapeutique. Ainsi les électrocardiogrammes (ECG) standards, de longue durée, d'effort et l'échocardiogramme feront partie du bilan systématique, complété dans la plupart des cas par l'exploration électrophysiologique, au moins par voie transoesophagienne.

Mappa



© 1996  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS - Tutti i diritti riservati

Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.