Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Fractures récentes de l'extrémité supérieure de l'humérus de l'adulte - 15/06/12

[14-038-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(12)50999-X 
L. Favard , J. Berhouet, G. Bacle
Service d'orthopédie 1, CHU Trousseau, 37044 Tours cedex, France 

Auteur correspondant.

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 16
Iconografia 30
Video 0
Altro 6

Riassunto

Les fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus ont une fréquence en augmentation constante liée au vieillissement global de la population et à l'ostéoporose. Elles sont la conséquence de traumatismes mineurs (simple chute) chez les patients âgés et de traumatismes plus violents (circulation ou sport) chez les plus jeunes. Le diagnostic de la fracture pose, en général, peu de problèmes, mais il faut se méfier des lésions associées, notamment neurologiques, qui sont très fréquentes à un stade infraclinique. L'analyse de la fracture est faite au mieux par un bilan radiologique standard de bonne qualité complété par un scanner et des reconstructions 3D, chaque fois qu'une indication chirurgicale se discute. Classer ces fractures ne suffit pas à en faire une prise en charge correcte. Le déplacement et le caractère engrené du foyer sont également importants à prendre en compte. La plupart des fractures sont peu déplacées et relèvent d'un traitement essentiellement orthopédique. En revanche, la prise en charge des fractures déplacées de l'humérus proximal, notamment à trois et quatre fragments, ne fait pas l'objet d'un consensus thérapeutique permettant d'avoir une ligne de conduite fiable. Cette décision, multifactorielle, est basée sur la fracture elle-même, mais aussi sur l'état du patient et de son os ainsi que sur l'expérience du chirurgien. Si un traitement chirurgical est retenu, la restitution de l'anatomie et notamment de la position des tubérosités, est essentielle à l'obtention d'un bon résultat. Cela est vrai aussi bien pour les ostéosynthèses que pour les arthroplasties et tout défaut dans cette restitution est à l'origine de cal vicieux dont la prise en charge est particulièrement délicate.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mots-clés : Fracture de l'extrémité supérieure de l'humérus, Ostéonécrose


Mappa


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tutti i diritti riservati.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Articolo precedente Articolo precedente
  • Instabilités et luxations glénohumérales
  • François Sirveaux, Daniel Molé, Gilles Walch
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Fracture récente de la diaphyse humérale de l'adulte
  • A. Cambon-Binder, T. Gregory, E. Masmejean

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.