Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Kyste osseux essentiel - 01/01/01

[14-784]
Pierre Mary : Attaché, ancien chef de clinique-assistant des hôpitaux de Paris
Magali Larrouy : Chef de clinique-assistant des hôpitaux de Paris
Georges Filipe : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Service d'orthopédie et de chirurgie réparatrice de l'enfant, hôpital d'enfants Armand-Trousseau, 26, avenue du Docteur-Arnold-Netter, 75571 Paris cedex 12 France

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 8
Iconografia 11
Video 0
Altro 0
Articolo archiviato , inizialmente pubblicato nel trattato EMC : Appareil locomoteur
e sostituito da un altro articolo più recente: cliccare qui per aprirlo

Riassunto

Le kyste osseux essentiel est une lésion lytique, bénigne, que l'on rencontre essentiellement en période de croissance. Elle se situe à proximité d'un cartilage de croissance, sur le versant métaphysaire. Les localisations les plus fréquentes sont l'extrémité supérieure de l'humérus et du fémur.

Les kystes osseux essentiels sont asymptomatiques, en dehors de fractures pathologiques dues à la fragilisation de l'os.

Dans la plupart des cas, les radiographies standards sont suffisantes pour faire le diagnostic. Les autres examens (scintigraphie, tomodensitométrie, imagerie par résonance magnétique) sont inutiles car ils ne permettent pas d'écarter la possibilité d'un kyste anévrismal, diagnostic différentiel le plus fréquent.

La ponction sous anesthésie retrouve un liquide citrin, en dehors de contexte fracturaire.

L'évolution spontanée du kyste se fait vers la migration diaphysaire, au prix parfois de plusieurs fractures.

Les traitements proposés ont pour but d'éviter ces fractures et sont de deux types.

Les traitements chirurgicaux consistent en un curetage, associé ou non à un comblement. L'ostéosynthèse se justifie lorsque l'os est très fragilisé et qu'une fracture peut avoir des conséquences importantes (nécrose ischémique sur fracture du col fémoral).

Les traitements par injection de corticoïdes ou de moelle osseuse donnent des résultats équivalents avec une moindre morbidité.

La préférence va actuellement aux traitements par injections, sauf aux zones portantes où le risque fracturaire est important (extrémité supérieure du fémur). Le curetage avec ou sans comblement et ostéosynthèse de protection garde alors toute sa place.

Les fractures sont traitées orthopédiquement à l'extrémité supérieure de l'humérus et chirurgicalement à l'extrémité supérieure du fémur.



Parole chiave : kyste osseux essentiel, kyste solitaire des os, lésion ostéolytique de l'enfant

Mappa



© 2001  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tutti i diritti riservati

Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.