Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Genetic susceptibility to autoimmune thyroid diseases in a Chinese Han population: Role of vitamin D receptor gene polymorphisms - 14/12/15

Doi : 10.1016/j.ando.2015.01.003 
Shuai Meng, Shuang-tao He, Wen-juan Jiang, Ling Xiao, Dan-feng Li, Jian Xu, Xiao-hong Shi, Jin-an Zhang
 Department of Endocrinology, Jinshan Hospital of Fudan University, 1508, Longhang Road, Shanghai 201508, China 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Purpose

Previous studies have found that some immune-related genes were associated with autoimmune thyroid diseases (AITDs). A couple of studies have explored the association between vitamin D (1,25-dihydroxyvitamin D3) receptor (VDR) gene polymorphisms and susceptibility to AITDs in different populations and found conflicting results. This case-control study was designed to evaluate the role of polymorphisms of VDR gene in the predisposition of AITDs in a Chinese Han population.

Methods

A total of 417 patients with Graves’ disease (GD), 250 patients with Hashimoto's thyroiditis (HT) and 301 healthy subjects were enrolled. The Matrix Assisted Laser Desorption Ionization-Time of Flight Mass Spectrometer (MALDI-TOF-MS) Platform was applied to detect four SNPs (rs1544410, rs2228570, rs731236 and rs7975232) in the VDR gene.

Results

In the rs7975232 allele A frequency showed a significant increase in GD patients (30.34% vs. 25.42% in controls; P=0.041, OR=1.278, 95%CI=1.010–1.617). However, no relationship was found between clinical phenotypes and the four SNPs.

Conclusions

This result suggests that the VDR gene may be one susceptibility gene which contributes to the risk of GD.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Des études antérieures ont retrouvé que des gènes liés au système immunitaire étaient associés à des maladies auto-immunes de la thyroïde (AITD). Plusieurs études ont exploré l’association entre les polymorphismes génétiques du récepteur à la vitamine D (1,25-dihydroxyvitamine D3) (VDR) et la susceptibilité aux AITD dans différentes populations avec des résultats contradictoires. Cette étude cas-témoins a été conçue pour évaluer le rôle des polymorphismes du gène du VDR dans la prédisposition aux AITD dans une population chinoise Han.

Méthodes

Un total de 417 patients atteints de la maladie de Basedow (Graves’ disease [GD]), 250 patients atteints de la thyroïdite de Hashimoto (HT) et 301 sujets sains a été recruté. La désorption-ionisation laser assistée par matrice-spectromètre de masse à temps de vol (MALDI-TOMS) a été utilisée pour détecter quatre polymorphismes de nucléotide unique (SNP) (rs1544410, rs2228570, rs731236 et rs7975232) dans le gène VDR.

Résultats

Dans les rs7975232, la fréquence de l’allèle A montrait une augmentation significative chez les patients GD (30,34 % contre 25,42 % chez les témoins ; p=0,041 ; OR=1,278 ; IC 95 %=1,010–1,617). Cependant, aucune relation n’était retrouvée entre les phénotypes cliniques et les quatre SNP.

Conclusions

Les données suggèrent que les polymorphismes du gène VDR sont associés à une susceptibilité au GD et que le gène VDR est un gène de susceptibilité au GD.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Autoimmune thyroid disease (AITD), Graves’ disease (GD), Hashimoto's thyroiditis (HT), Vitamin D receptor (VDR), Single nucleotide polymorphism (SNP)

Mots clés : Maladies thyroïdiennes auto-immunes (MAIT), Maladie de Basedow (GD), Thyroïdite de Hashimoto (HT), Récepteur à la vitamine D (VDR), Polymorphisme de nucléotide unique (SNP)


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 6

P. 684-689 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Valuable predictive features of relapse of Graves’ disease after antithyroid drug treatment
  • Xingjun Liu, Bingyin Shi, Hao Li
| Article suivant Article suivant
  • Questioning the pathogenic role of the pTyr791Phe mutation of the RET proto-oncogene: Insight from a case report
  • Maria Mavromati, Myriam Amsallem, Christel Jublanc, Eric Bruckert, Laurence Leenhardt, Xavier Girerd

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.