Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Relationships between macular pigment optical density and lacquer cracks in high myopia - 14/09/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.04.001 
L. Benoudis a, b, , P. Ingrand c, J. Jeau a, O. Lichtwitz a, M. Boissonnot a, N. Leveziel a, d
a Service d’ophtalmologie, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France 
b Fondation ophtalmologique Adolphe-de-Rothschild, 29, rue Manin, 75019 Paris, France 
c Service de Santé Publique, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France 
d Inserm 1084, 1, rue Georges-Bonnet, BP 633, TSA 51106, 86073 Poitiers cedex 9, France 

Corresponding author at: Service d’ophtalmologie, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

A low concentration of macular carotenoid pigment (lutein and zeaxanthin) is a significant risk factor for macular degeneration. The goal of this paper is to investigate the relationship between macular pigment optical density (MPOD) and lacquer cracks (LC) in high myopia.

Methods

This is a prospective comparative observational study (NCT02205632) including high myopic patients with or without LC. High myopia was defined as a refractive error greater than 6 diopters of myopia or axial length greater than 26mm. All patients underwent best-corrected visual acuity in logMAR, MPOD measurement, multicolor imaging, SD-OCT, autofluorescence and axial length measurement. MPOD was calculated using heterochromatic flicker photometry. Group 1 was defined as eyes without LC and group 2 as eyes with LC.

Results

Forty-five eyes of 32 patients with a mean age of 51.3 years were included in group 1, and 15 eyes of 13 patients aged 54.1 in group 2 (P=0.56). Mean spherical equivalent was −10.11 diopters in group 1 and −15.11 in group 2 (P=0.0004). Mean visual acuity was +0.08 logMAR (0.8 in decimal notation) in group 1 and +0.11 logMAR (0.8 in decimal notation) in group 2 (P=0.061). Axial length was 27.8mm in group 1 and 29.2 in group 2 (P=0.0052). Central macular thickness was lower in group 1 (295μm) than in group 2 (305μm) (P<0.0001), and macular choroidal thickness did not differ between the two groups (P=0.094). Mean MPOD in group 2 was 0.52 and 0.63 in group 1 (P=0.042). Differences in axial length were not related to MPOD measurements (P=0.74).

Conclusion

A lower rate of MPOD was observed in cases of LC in high myopia. Further studies are needed to investigate if dietary carotenoids could have a protective effect in reducing the risk of LC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Un taux bas en pigment maculaire caroténoïde (lutéine et zéaxanthine) est un facteur de risque significatif de dégénérescence maculaire. Le but de cet article est de rechercher l’association entre la densité optique en pigment maculaire (DOPM) et les ruptures de la membrane de Bruch (RMB) dans la myopie forte.

Méthode

Il s’agit d’une étude prospective, comparative, observationelle (NCT02205632) incluant des patients myopes forts avec et sans RMB. La myopie forte était définie par une erreur réfractive inférieure à −6 dioptries ou une longueur axiale supérieure à 26mm. Tous les patients ont bénéficié d’une mesure de leur meilleure acuité visuelle corrigée en logMAR, de la DOPM, de leur longueur axiale, ainsi qu’une analyse des clichés du fond d’œil, du SD-OCT, de l’autofluorescence. La DOPM était mesurée par la technologie de photométrie hétérochromatique à effet flicker. Le groupe 1 comprenait les yeux sans RMB et le groupe 2 les yeux avec RMB.

Résultats

Quarante-cinq yeux de 32 patients âgés en moyenne de 51,3ans ont été inclus dans le groupe 1 et 15 yeux de 13 patients âgés de 54,1ans dans le groupe 2 (p=0,56). L’équivalent sphérique moyen était de −10,11 dioptries dans le groupe 1 et de −15,11 dans le groupe 2 (p=0,0004). L’acuité visuelle moyenne était de +0,08 logMAR (0,8 en notation décimale) dans le groupe 1 et de +0,11 logMAR (0,8 en notation décimale) dans le groupe 2 (p=0,061). La longueur axiale était de 27,8mm dans le groupe 1 et de 29,2mm dans le groupe 2 (p=0,0052). L’épaisseur maculaire centrale moyenne était plus basse dans le groupe 1 (295μm) par rapport au groupe 2 (305μm) (p<0,0001) et l’épaisseur choroïdienne maculaire ne différait pas entre les deux groupes (p=0,094). La DOPM moyenne du groupe 2 était mesurée à 0,52 et à 0,63 dans le groupe 1 (p=0,042). Les différences de longueurs axiales n’étaient pas liées à la DOPM (p=0,74).

Conclusion

Une DOPM plus basse était observée en cas de RMB dans les yeux myopes forts. De nouvelles investigations sont nécessaires pour étudier le rôle potentiellement bénéfique d’une supplémentation diététique en caroténoïdes sur la réduction du risque de ruptures de la membrane de Bruch dans la myopie forte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Pathologic myopia, Lacquer cracks, Lutein, Zeaxanthin, Macular pigment

Mots clés : Myopie pathologique, Rupture de la membrane de Bruch, Lutéine, Zéaxanthine


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 7

P. 615-621 - septembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cellulites orbitaires et péri-orbitaires de l’enfant. Profil épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif
  • A. Daoudi, S. Ajdakar, N. Rada, G. Draiss, I. Hajji, M. Bouskraoui
| Article suivant Article suivant
  • Apport clinique du latanoprost sans conservateur dans le traitement du glaucome à angle ouvert et de l’hypertension oculaire. Étude multicentrique randomisée contrôlée
  • P. Denis, Monoprost French Study Group 1

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.