Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Variations réfractives et topographiques à long terme des kératoplasties transfixiantes - 08/03/08

Doi : JFO-05-2003-26-5-0181-5512-101019-ART3 

O. Touzeau [1],

C. Allouch [1],

V. Borderie [1],

T. Bourcier [1],

S. Scheer [1],

L. Laroche [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Variations réfractives et topographiques à long terme des kératoplasties transfixiantes

Objectif : Analyser les variations réfractives et topographiques à long terme des kératoplasties transfixiantes.

Matériel et méthodes : Quarante yeux de 40 patients (dont 26 kératocônes) ayant un greffon clair et aucune cause de baisse d'acuité visuelle extracornéenne ont été examinés à 2 reprises à distance de l'ablation des sutures à respectivement 22,0 ± 7,3 mois et 50,5 ± 13,6 mois de la greffe. Tous les yeux ont été examinés à l'aide de la vidéokératoscopie (EyeSys 2000 ® ) et de la pachymétrie ultrasonique. Les variations de la réfraction subjective, de l'acuité visuelle corrigée (LogMAR), de la topographique et de l'épaisseur cornéenne centrale entre les 2 examens ont été analysées.

Résultats : L'acuité visuelle corrigée s'améliore de 0,41 ligne ± 0,24 entre les 2 examens (p < 0,001) sans changement significatif de l'astigmatisme subjectif ou de la topographie (puissance, classification, indice de régularité). L'épaisseur cornéenne centrale augmente significativement entre les 2 examens en passant de 545 ± 36 mm à 574 ± 40 mm (p < 0,001). La variation d'acuité visuelle est significativement corrélée au délai entre les 2 examens (r s = +0,34 ; p = 0,03) mais n'est pas corrélée à la variation des autres variables (astigmatisme subjectif, indices topographiques de régularité, classifications topographiques).

Conclusion : L'acuité visuelle des greffes s'améliore avec le temps longtemps après la réalisation de la greffe sans modification des autres paramètres de la réfraction ou de la topographie cornéenne. L'amélioration de l'acuité qui n'est pas expliquée par les techniques de mesures actuelles pourrait être due à une augmentation de la transparence du greffon.

Abstract

Long-term refractive and topographic changes after penetrating keratoplasty

Purpose: To analyze long-term refractive and videokeratoscopic changes after penetrating keratoplasty.

Patients and methods: Forty eyes of 40 patients (26 keratoconus) with a clear corneal graft and no other ocular disease were examined after all sutures were removed, respectively at 22.0±7.3 months and 50.5±13.6 months after keratoplasty. All of the eyes were examined using videokeratography (EyeSys 2000 ® ) and ultrasonic pachymetry. Changes in subjective refraction, best spectacle-corrected visual acuity (LogMAR units), topography, and central corneal thickness between both exams were recorded.

Results: Visual acuity increased by an average of 0.41 lines ±0.24 (p<0.001) between both exams, whereas no significant change in refractive astigmatism and videokeratoscopy (i.e., power, pattern, and indices) was observed. Central corneal thickness significantly increased from 545±36mm to 574±40mm (p<0.001). Change in best spectacle-corrected visual acuity significantly correlated with delay between the exams (r s =+0.34, p=0.03), whereas change in refractive astigmatism, topographic indices, and topographic patterns did not significantly correlate with delay.

Conclusion: After penetrating keratoplasty, visual acuity improves long after surgery, whereas refraction and corneal surface regularity show no significant modification. This improvement in visual acuity, not explained by current techniques, may be due to an increase in graft transparency.


Mots clés : Greffe de cornée , acuité visuelle , transparence , topographie cornéenne , astigmatisme , cornée

Keywords: Penetrating keratoplasty , visual acuity , transparency , videokeratoscopy , astigmatism , cornea


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 5

P. 465-469 - mai 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement de l'astigmatisme myopique composé par Lasik : comparaison entre le traitement en cylindre positif et le traitement en cylindre négatif
  • J. Tixier, B. Ameline-Chalumeau, S. Quesnot, T. Bourcier, O. Touzeau, D. Brémond-Gignac, L. Laroche
| Article suivant Article suivant
  • Développement de rétines foetales humaines après implantation de globes oculaires chez la souris nude
  • K. Angioi, R. Hatier, A. Duprez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.