Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des lavages par la polyvidone iodée dans la prévention de l'ensemencement néoplasique péritonéal : étude expérimentale chez le rat - 01/01/02

P.  Favoulet ab ,  L.  Benoit b ,  B.  Guiu a ,  P.  Rat a ,  B.  Chauffert b ,  J.P.  Favre a * *Auteur correspondant. Fax : +33-3-80-29-35-91

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : L'objectif de cette étude a été d'évaluer la cytotoxicité de la polyvidone iodée diluée in vitro sur des cellules cancéreuses coliques et in vivo dans un modèle de carcinose péritonéale chez le rat. Méthodes : La cytotoxicité de la polyvidone iodée diluée a été mesurée in vitro sur les cellules cancéreuses coliques humaines HT29 et de rat DHD/K12/PROb. L'effet antitumoral des lavages abdominaux par la polyvidone iodée diluée a été évalué chez le rat BDIX après injection de 106 cellules en intrapéritonéal. Les résultats ont été comparés à ceux obtenus après lavage par du sérum physiologique. Dans une expérience, des scarifications péritonéales et une anastomose digestive ont été réalisées après l'injection des cellules cancéreuses. Résultats : La polyvidone iodée diluée stérilise les cellules HT29 et DHD/K12/PROb, in vitro, après 10 min d'exposition. Utilisée en lavage péritonéal, elle évite le développement des nodules de carcinose sur le péritoine pariétal alors qu'un lavage mécanique par du sérum salé seul est inefficace. Ce lavage n'empêche pas l'apparition de nodules dans l'épiploon, sur le péritoine pariétal lésé ou les anastomoses digestives. Conclusion : Malgré sa forte cytotoxicité in vitro, la polyvidone iodée a une efficacité insuffisante pour empêcher le développement tumoral sur les surfaces dépéritonisées et sur l'épiploon. En revanche, le lavage abdominal à la polyvidone iodée diluée est un traitement prophylactique efficace de l'implantation et du développement tumoral sur le péritoine sain.

Mots clés  : Polyvidone iodée ; Lavage abdominal ; Prophylactique ; Cancer colorectal ; Récidive péritonéale.

Abstract

Goal: The aim of the study was to evaluate the in vitro cytototoxicity of diluted povidone iodine on colon cancer cells and its in vivo antitumoral effect in a model of peritoneal carcinomatosis in the rat. Methods: Cell cytotoxicity of a povidone iodine diluted solution was assessed, in vitro, on rat colon cancer cells (DHD/K12/PROb) and human colon cancer cells (HT29). The antitumoral effect of diluted povidone iodine washing was measured in BDIX rats after the intraperitoneal inoculation of 106 DHD/K12/PROb cells. Results were compared to an abdominal washing within a 9 g/l salinel solution. In one experiment, peritoneal scars and a colocolic anastomosis were performed after the injection of cancer cells. Results: A short 10 min incubation of human and rat colon cancer cells with diluted povidone iodine resulted in a complete cell killing. In animals, a peritoneal washing with 1 % diluted povidone iodine completely inhibited the tumor growth in parietal peritoneum. However, development of peritoneal tumor nodules was not inhibited in the omentum, in scarified peritoneum or in intestinal anastomosis. Conclusions: Despite its high in vitro efficacy, diluted povidone iodine has an incomplete effect in the prevention of peritoneal carcinomatosis, with only a partial inhibition in scarred peritoneum epiploïc area and intestinal anastomosis. In contrary, it procures a complete inhibition of tumor growth in normal peritoneum.

Mots clés  : Povidone iodine ; Abdominal washing ; Prophylactic ; Colorectal cancer ; Peritoneum recurrence.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 8

P. 600-605 - octobre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La néoplasie endocrinienne multiple de type 1 ou syndrome de Wermer. Ce qu'il faut savoir en chirurgie d'une maladie rare
  • P. Goudet, A. Calender, P. Cougard, A. Murat, J.F. Henry, J.L. Kraimps
| Article suivant Article suivant
  • Traitement chirurgical des pancréatites aiguës avec nécrose infectée par nécrosectomie-pancréatostomie
  • C. Louis, J. Loire, D. Manganas, B. Allaouchiche, P. Berard, C. Gouillat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.