Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude prospective des facteurs prédictifs précoces de la survenue d'hypocalcémie définitive après thyroïdectomie bilatérale - 01/01/02

M.  Jafari a ,  F.  Pattou a ,  B.  Soudan b ,  M.  Devos c ,  S.  Truant a ,  T.  Mohiedine a ,  G.  Taillier a ,  E.  Coeugniet a ,  J.L.  Wemeau d ,  B.  Carnaille a ,  A.  Boersma b ,  C.  Proye a * *Auteur correspondant. Tél : +33-3-20-44-42-73 ; fax : +33-3-20-44-47-58

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Le but de cette étude prospective est de définir les critères prédictifs de la survenue d'une hypocalcémie définitive en cas d'hypocalcémie postopératoire après thyroïdectomie.

Patients et méthodes : La calcémie (Ca) et la phosphorémie (Ph) ont été dosées quotidiennement jusqu'à la sortie chez 2 035 patients consécutifs ayant bénéficié d'une thyroïdectomie bilatérale. Tous les patients ayant présenté une hypocalcémie postopératoire, définie par une calcémie inférieure à 80 mg/L deux jours consécutifs, ont été inclus. Un dosage précoce de parathormone (PTH) a été effectué chez tous les patients hypocalcémiques, avant toute calcithérapie. Le Ca et le Ph ont été à nouveau dosées entre le 7e et 14e jour (Ca et Ph différés). Tous les patients ont été suivis jusqu'à la récupération de la fonction parathyroïdienne ou au moins un an. Les patients, toujours dépendants, un an après la thyroïdectomie d'un traitement substitutif ont été considérés comme ayant une hypocalcémie définitive. Nous avons recherché une corrélation entre la survenue d'une hypocalcémie définitive et les caractéristiques cliniques, le Ca et le Ph postopératoire, la PTH précoce et le Ca et Ph différés par analyse univariée puis multivariée (régression logistique).

Résultats : Une hypocalcémie postopératoire a été retrouvée chez 153 patients (7,5 %) et s'est révélée définitive chez sept d'entre eux (0,3 %). Les taux de Ca différé et de Ph différé se sont révélés des facteurs prédictifs de la survenue d'une hypocalcémie en analyse univariée (p < 0,01). Le risque relatif d'avoir une hypocalcémie définitive était de 15 pour un taux de PTH précoce < 12 pg/ml, de 52 pour un Ph différé > 40 mg/L, et de 121 pour un Ca différé < 80 mg/L. Les 113 patients avec Ca différé ≥ 80 mg/L et Ph différé ≤ 40 mg/L ont récupéré, contrairement à un des 31 patients (3 %) ayant un Ca différé < 80 mg/L ou un Ph différé > 40 mg/L, et six des neuf patients (66 %) ayant un Ca différé < 80 mg/L et Ph différé > 40 mg/L. En analyse multivariée, les taux de Ca et de Ph différés sont apparus comme les seuls facteurs prédictifs indépendant de la survenue de l'hypocalcémie à un an.

Conclusion : Les taux plasmatiques de Ca et Ph différés, mesurés entre le 7e et le 14e jour après le début de traitement substitutif par le calcium et avant l'administration de vitamine D, sont des facteurs prédictifs de la survenue d'une hypocalcémie définitive après thyroïdectomie. En pratique, les patients ayant un taux de Ca différé inférieur à 80 mg/L et/ou un taux de Ph différé supérieur à 40 mg/L, présentent un risque élevé de développer une hypocalcémie définitive.

Mots clés  : Hypocalcémie ; Thyroïdectomie ; Calcémie ; Phosphorémie ; Parathormone.

Abstract

Aim of the study: The aim of this prospective cohort study was to identify the early criteria potentially predictive for outcome of permanent hypocalcemia after thyroidectomy.

Patients et Methods: Serum calcium (Ca) et phosphorus (Ph) were measured daily until discharge in 2035 consecutive patients undergoing bilateral thyroidectomy. In all patients experiencing postoperative hypocalcemia, defined as a Ca < 8.0 mg/dl on two consecutive days, parathyroid hormone was measured prior initiation of calcium therapy et discharge (early PTH), et blood sample was also obtained 7 to 14 days after discharge for Ca et Ph measurements (delayed Ca et Ph). These patients were then followed up until complete resolution of hypocalcemia or at least one year. Those still needing substitutive therapy to maintain normocalcemia one year after surgery were considered to have permanent hypocalcemia. Correlation of outcome with clinical characteristics, postoperative Ca et Ph levels, early PTH, et delayed Ca et Ph were examined with univariate analysis et multivariate logistic regression.

Results: Postoperative hypocalcemia occurred in 153 patients (7.5 %) and spontaneously recovered in all but 7 patients (0.3 %). Delayed Ca, and delayed Ph were found to be predictive for outcome of hypocalcemia by univariate analysis (p < 0.01). Relative risk to develop permanent hypocalcemia was 15 for patients with early PTH < 12 pg/ml, 52 when delayed Ph was > 4.0 mg/dl, and 121 when delayed Ca was < 8.0 mg/dl. None of the 113 patients with delayed Ca ≥ 8.0 mg/dl and delayed Ph ≤ 4.0 mg/dl developed permanent hypocalcemia, in contrast to 1 out of 31 patients (3 %) with delayed Ca >8.0 mg/dl or delayed Ph > 4.0 mg/dl, and 6 out of 9 patients (66 %) with delayed Ca < 8.0 mg/dl and delayed Ph > 4.0 mg/dl. Both delayed Ca and delayed Ph appeared as independent factors predicting outcome of hypocalcemia at one year with multivariate logistic regression analysis.

Conclusion: Delayed serum calcium and phosphorus levels, when measured one week after starting calcium therapy but prior to administration of any vitamin D analogs, accurately predict outcome of hypocalcemia after thyroidectomy. Patients with delayed Ca under 8.0 mg/dl and/or delayed Ph above 4.0 mg/dl are at high risk to develop permanent hypocalcemia.

Mots clés  : Hypocalcemia ; Thyroidectomy ; Serum calcium ; Serum phosphorus ; Parathyroid hormone.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 8

P. 612-618 - octobre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical des pancréatites aiguës avec nécrose infectée par nécrosectomie-pancréatostomie
  • C. Louis, J. Loire, D. Manganas, B. Allaouchiche, P. Berard, C. Gouillat
| Article suivant Article suivant
  • Cancer du sein chez l'homme : à propos de 19 cas
  • Z. Benchellal, A. Wagner, Y. Harchaoui, N. Huten, G. Body

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.