Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Multidisciplinary team meeting for complex bone and joint infections diagnosis: The PHICTOS study - 03/03/19

Diagnostic d’infection ostéoarticulaire complexe en réunion de concertation pluridisciplinaire : l’étude PHICTOS

Doi : 10.1016/j.respe.2019.01.121 
E. Laurent a, b, c, A. Lemaignen c, d, G. Gras d, J. Druon e, K. Fèvre d, P. Abgueguen f, G. Le Moal g, E. Stindel h, A.-S. Domelier i, S. Touchais j, C. Arvieux k, L. Bernard c, d, P. Rosset c, e, L. Grammatico-Guillon a, c,
a Public health unit, epidemiology, teaching hospital of Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
b Research team EE1 EES, university of Tours, 10, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
c Faculté de Médecine, Université de Tours, France 
d Infectious diseases unit, teaching hospital of Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
e Orthopedic unit, teaching hospital of Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
f Infectious diseases unit, teaching hospital of Angers, 4, rue Larrey, 49100 Angers, France 
g Infectious diseases unit, teaching hospital of Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers, France 
h Orthopedic unit, teaching hospital of Brest, 2, avenue Foch, 29609 Brest, France 
i Laboratory of microbiology, teaching hospital of Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
j Orthopedic unit, teaching hospital of Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44000 Nantes, France 
k Infectious diseases unit, teaching hospital of Rennes, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35000 Rennes, France 

Corresponding author at: Epidemiology unit, teaching hospital of Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France.Epidemiology unit, teaching hospital of Tours2, boulevard TonnelléTours37000France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 03 March 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Background

In France, the most severe bone and joint infections (BJI), called “complex” (CBJI), are assessed in a multidisciplinary team meeting (MTM) in a reference center. However, the definition of CBJI, drawn up by the Health Ministry, is not consensual between physicians. The objective was to estimate the agreement for CBJI classification.

Methods

Initially, five experts from one MTM classified twice, one-month apart, 24 cases as non-BJI, simple BJI or CBJI, using the complete medical record. Secondly, six MTMs classified the same cases using standardized information. Agreements were estimated using Fleiss and Cohen kappa (κ) coefficients.

Results

Inter-expert agreement during one MTM was moderate (κ=0.49), and fair (κ=0.23) when the four non-BJIs were excluded. Intra-expert agreement was moderate (κ=0.50, range 0.27–0.90), not improved with experience. The overall inter-MTM agreement was moderate (κ=0.58), it was better between MTMs with professor (κ=0.65) than without (κ=0.51) and with longer median time per case (κ=0.60) than shorter (κ=0.47). When the four non-BJIs were excluded, the overall agreement decreased (κ=0.40).

Conclusion

The first step confirmed the heterogeneity of CBJI classification between experts. The seemingly better inter-MTM than inter-expert agreement could be an argument in favour of MTMs, which are moreover a privileged place to enhance expertise. Further studies are needed to assess these results as well as the quality of care and medico-economic outcomes after a MTM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

En France, les infections ostéoarticulaires (IOA) les plus sévères, dites « complexes », doivent être validées en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) dans un centre de référence. Cependant, la définition ministérielle d’IOA complexe a une interprétation clinique potentiellement variable. L’objectif était d’analyser l’accord pour le diagnostic d’IOA complexe, entre experts d’une même RCP et entre RCP de six centres de référence.

Patients et méthodes

Premièrement, cinq experts d’une RCP devaient classer à deux reprises à un mois d’intervalle 24 cas en non-IOA, IOA simple ou IAO complexe, à l’aide du dossier médical. Deuxièmement, six RCP ont validé les 24 mêmes cas, standardisés. Les accords ont été estimés par les coefficients kappa (κ) de Cohen et Fleiss.

Résultats

L’accord inter-expert global était modéré (κ=0,49). Après exclusion des quatre non-IOA, l’accord était médiocre (κ=0,23) ; l’accord intra-expert était modéré (κ=0,50, étendue [0,27–0,90]), non amélioré par l’expérience. L’accord inter-RCP global était modéré (κ=0,58) et semblait plus élevé pour les RCP avec professeur(s) (κ=0,65 vs κ=0,51), ainsi que pour celles ayant un temps médian par cas plus long (κ=0,60 vs κ=0,47). Après exclusion des quatre non-IOA, l’accord global valait κ=0,40.

Conclusions

La première étape a confirmé l’hétérogénéité du classement en IOA complexe selon l’expert. L’accord inter-RCP, qui semblait plus élevé, serait un argument en faveur des RCP, par ailleurs lieu privilégié d’amélioration de l’expertise clinique. Ces résultats, à confirmer, nécessitent d’être complétés par une évaluation de la qualité de la prise en charge et de l’impact médico-économique des RCP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Agreement, Complex bone and joint infection, Multidisciplinary team meeting

Mots clés : Concordance, Infection ostéoarticulaire, complexe, Réunion de concertation pluridisciplinaire


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.