Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Thrombocytémie essentielle - 20/05/19

[13-011-C-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1984(19)88370-X 
R. Costello a, b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, G. Venton a, b : Chef de clinique assistant, L. Farnault a, b : Praticien hospitalier, J. Colle a, b : Interne des Hôpitaux de Marseille, V. Baccini c : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier
a Service d'hématologie et thérapie cellulaire, Hôpital La Conception, AP-HM, 147, boulevard Baille, 13005 Marseille, France 
b Laboratoire TAGC/Inserm U1090, Parc scientifique de Luminy, case 928, 163, avenue de Luminy, 13288 Marseille cedex 09, France 
c Laboratoire d'hématologie, Hôpital de Pointe-à-Pitre, route Chauvel, 97110 Pointe-à-Pitre, Guadeloupe 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 21 mai 2019

Résumé

La thrombocytémie essentielle (TE) est un syndrome myéloprolifératif (SMP) ou, selon la terminologie recommandée par les Anglo-Saxons, une néoplasie myéloproliférative (NMP) qui continue de soulever des problématiques diagnostiques, pronostiques et thérapeutiques. La découverte des mutations V617F de JAK2, de la calréticuline et de MPL a été une étape déterminante dans la démarche diagnostique. Néanmoins, lorsqu'aucune de ces mutations n'est présente, la TE demeure un diagnostic d'élimination des thrombocytoses réactionnelles et des autres SMP. Du point de vue pronostique, la distinction délicate entre myélofibrose primitive au stade préfibrotique et TE véritable permet de déterminer des profils évolutifs hématologiques bien différents. Du point de vue des complications thrombotiques, la définition de quatre classes de risque (très faible, faible, intermédiaire et élevé) a permis de réduire l'utilisation des médicaments cytotoxiques en la limitant aux deux dernières classes. La relative rareté des complications thrombotiques rend l'évaluation de l'efficacité des traitements difficile et, de ce fait, peu d'essais cliniques randomisés ont été effectués. Les recommandations thérapeutiques reposent donc souvent sur des études rétrospectives et, in fine, sur des opinions d'experts.


Mots-clés : Thrombocytémie essentielle, Thrombose, Syndromes myéloprolifératifs, Mutations de JAK2, Mutations MPL, Mutations calréticuline


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.