Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation du bilan étiologique des occlusions veineuses rétiniennes du sujet âgé de moins de 60 ans - 29/03/08

Doi : JFO-11-2007-30-9-0181-5512-101019-200705320 

N. Salaun,

M.-N. Delyfer,

M.-B. Rougier,

J.-F. Korobelnik

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Évaluation du bilan étiologique des occlusions veineuses rétiniennes du sujet âgé de moins de 60 ans

But : Évaluer la prévalence de facteurs biologiques de risque cardiovasculaires et des anomalies de coagulation chez les sujets âgés de moins de 60 ans atteints d’occlusion veineuse rétinienne afin de déterminer l’intérêt d’un bilan étiologique exhaustif.

Patients et méthodes : Nous avons mené une étude observationnelle rétrospective de 43 patients, dont 30 atteints d’une occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR) ou d’un hémisphère et 13 d’une occlusion de branche veineuse (OBVR), toutes survenues chez des patients âgés de moins de 60 ans. Les patients ont eu un bilan comprenant la recherche d’une hypertension artérielle, d’une hypercholestérolémie, un écho-Doppler des vaisseaux du cou, la recherche d’une hypertonie oculaire ou d’un glaucome, un bilan de thrombophilie (protéine C/S, recherche d’une résistance à la protéine C activée, d’anticorps antiphospholipides), l’exploration du métabolisme de l’homocystéine et la recherche de tout antécédent de pathologie systémique.

Résultats : Les anomalies les plus fréquemment retrouvées chez les patients ayant présenté une OVCR étaient l’hyperhomocystéinémie (33 % des cas), l’hypertension artérielle (23 %), l’hypercholestérolémie (20 %), le glaucome à angle ouvert ou l’hypertonie oculaire (13 %), et le diabète (10 %). Chez les patients ayant présenté une OBVR, une hypertension artérielle et une hypercholestérolémie ont été notées respectivement dans 46,2 % et 38,5 % des cas.

Discussion et conclusion : Ces résultats sont en accord avec les données étiologiques des OVCR déjà disponibles dans la littérature. Ils soulignent le peu d’intérêt d’un bilan de thrombophilie exhaustif et coûteux en l’absence de point d’appel personnel ou familial. Enfin, ils suggèrent chez les patients présentant une OVCR l’intérêt possible du dépistage de l’hyperhomocystéinémie, à l’inverse des OBVR.

Abstract

Assessment of risk factors for retinal vein occlusions in patients under 60 years of age

Purpose: To assess the biologic factors contributing to the risk for cardiovascular and coagulation problems in patients under 60 years of age with retinal vein occlusions (RVOs) in order to determine the advantages of an exhaustive etiologic search.

Patients and method: Observational and retrospective study on 43 patients under the age of 60, 30 of whom presented central or hemicentral retinal vein occlusions; 13 were affected with branch retinal vein occlusions. All patients received a systematic check-up including blood pressure measurement, blood cholesterol level, carotid Doppler imaging, intraocular pressure measurement and glaucoma history, presence of thrombophilic factors (protein C/S, activated protein C resistance, antiphospholipid antibodies), and presence of disturbed homocysteine metabolism. A systemic medical history was also taken.

Results: The most frequent factors associated with central retinal vein occlusion (CRVO) were hyperhomocysteinemia (33%), arterial hypertension (23%), hypercholesterolemia (20%), open-angle glaucoma or intraocular hypertension (13%), and diabetes (10%). As for branch retinal vein occlusion, the only notable risk factors were arterial hypertension and hypercholesterolemia (46.2% and 38.5%, respectively).

Discussion and conclusion: Our results are consistent with etiologic data of RVO already reported in the literature. They further underline that there is little advantage to an exhaustive etiologic investigation to detect thrombophilia in the absence of a suggestive medical history. Finally, our data suggest the benefit of checking for hyperhomocysteinemia, frequently found in patients with CRVO, and easily correctable with a vitamin supplement.


Mots clés : Occlusion veineuse rétinienne , hyperhomocystéinémie , thrombophilie

Keywords: Retinal vein occlusion , hyperhomocysteinemia , thrombophilia


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 9

P. 918-923 - novembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Phacoémulsification des cataractes blanches en utilisant le bleu trypan
  • M. Chéour, F. Ben Brahim, A. Zarrad, N. Khémiri, K. Mghaieth, A. Kraiem
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation du mélange protoxyde d’azote-oxygène lors du sondage des voies lacrymales chez l’enfant
  • E. Lala-Gitteau, S. Majzoub, P.-J. Pisella

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.