Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Peau et ménopause - 02/04/08

Doi : 10.1016/S0003-4266(06)73009-8 
H. Bensaleh , F.Z. Belgnaoui, L. Douira, L. Berbiche, K. Senouci, B. Hassam
Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina Rabat, Maroc 

Tirés à part : H. Bensaleh, 10 Bis Rue Benslama, CP 10000 Rabat, Maroc.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

D’importantes modifications rattachées à une diminution de différentes hormones accompagnent la ménopause : instabilité vasomotrice, perte osseuse, anxiété, dysfonction sexuelle, vieillissement cutané…

Notre but était d’effectuer une revue de la littérature concernant les changements aussi bien cliniques qu’histologiques constatés sur la peau ainsi qu’une analyse des effets du traitement hormonal substitutif dans le ralentissement du processus du vieillissement cutané.

La diminution de la progestérone augmente l’impact des androgènes sur la glande sébacée et le cheveu.

La baisse des œstrogènes ralentit l’activité mitotique de la couche basale de l’épiderme, réduit la synthèse du collagène et contribue à l’aplatissement de la jonction dermo-épidermique.

Cette hypoestrogénémie est spontanément atténuée par la synthèse locale d’œstradiol dans les tissus périphériques selon le processus intracrine.

Ce nouveau statut hormonal est associé à une hyperséborrhée, une pilosité accrue des joues et de la lèvre supérieure, une alopécie, une dégénérescence du tissu élastique, une atrophie avec sécheresse de la muqueuse vaginale.

L’œstrogénothérapie chez les femmes post-ménopausées permet l’augmentation du contenu en collagène ainsi que l’épaisseur et l’élasticité au niveau du derme.

Les propriétés biophysiques de la peau sont significativement améliorées pour les paramètres reflétant l’hydratation et la sécrétion du sébum.

Cependant, certains effets secondaires comme l’augmentation du risque de cancer et de la morbidité cardiovasculaire limitent l’utilisation de ce traitement.

Ainsi, des alternatives à base des traitements non hormonaux sont proposées, le laser et le lifting étant les plus utilisés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Important changes related to declining level of several hormones occur during menopause: vasomotor instability, bone loss, anxiety, sexual dysfunction, skin aging… Our objective was a review of the literature concerning the histological and clinical changes seen in post menopausal skin, and also an analysis of the effect of hormonal replacement therapy in slowing down the aging process.

Decline in progesterone increases the impact of androgen on the sebaceous glands and hair.

Decreased estrogen slows down mitotic activity in the epidermal basal layer, reduces the synthesis of collagen and contributes to thickening of the dermo-epidermal junction.

This hypoestrogenemia may be spontaneously attenuated by local synthesis of oestradiol in peripheral target tissues according to the intracrine process.

This new hormonal pattern is associated with skin atrophy, hyperseborrhea, increased pilosity on the cheeks and upper lip, loss of scalp hair, increase in degeneration of elastic tissue, atrophy and dryness of the vaginal mucosa.

Estrogen treatment in post menopausal women has been shown to increase collagen content, dermal thickness and elasticity.

Biophysical properties are also significantly improved for the parameters reflecting hydration and sebum secretion.

However, numerous side effects such as increased incidence of cancer and cardiovascular morbidity limit the use of this treatment. So non hormonal alternatives are proposed. Laser and lifting remain the most important options.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Vieillissement cutané, ménopause, hormones

Key words : Skin aging, menopause, hormones


Plan

Plan indisponible

© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° 6

P. 575-580 - décembre 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.