Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’efficacité du recul isolé de 12 mm du muscle oblique inférieur dans la paralysie congénitale du muscle oblique supérieur : étude rétrospective de 6 patients - 09/04/08

Doi : JFO-01-2008-31-1-0181-5512-101019-200800779 

B. Dufay-Dupar [1 et 2],

M.-A. Espinasse-Berrod [1 et 2],

J.-L. Dufier [1 et 2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Évaluation de l’efficacité du recul isolé de 12 mm du muscle oblique inférieur dans la paralysie congénitale du muscle oblique supérieur : étude rétrospective de 6 patients

Introduction : Les possibilités chirurgicales dans la paralysie de l’oblique supérieur sont nombreuses. Cette étude a pour but d’étudier l’efficacité d’un recul isolé de 12 mm de l’oblique inférieur sur l’hypertropie dans les différentes directions du regard.

Patients et méthodes : Nous avons mené une étude rétrospective sur 6 patients avec une atteinte congénitale de l’oblique supérieur. Ils présentaient tous des signes fonctionnels invalidants, une incomitance droite-gauche et une hypertropie en position primaire de loin inférieure ou égale à 25 D. Ils ont bénéficié de déviométries pré et postopératoires. La technique chirurgicale utilisée a toujours été la même : un recul isolé de 12 mm du muscle oblique inférieur, correspondant à une réinsertion de l’extrémité antérieure de ce muscle à 4 mm en arrière du bord temporal de l’insertion du muscle droit inférieur.

Résultats : L’amélioration des signes fonctionnels fut manifeste. L’hypertropie moyenne préopératoire en position primaire était de 14,7 D de loin et de 12,7 D de près. La réduction de l’hypertropie en position primaire était de plus de 10 D prismatiques de loin et de près, soit une amélioration de 71,6 % de loin et de 81,4 % de près. L’hypertropie postopératoire moyenne en position primaire était de 4,2 D de loin et de 2,3 D de près. Sur le plan de la déviométrie, les résultats furent très satisfaisants, surtout dans la déviation en adduction, même avec de fortes hypertropies en adduction.

Conclusion : Certains auteurs proposent pour améliorer les résultats chirurgicaux et affiner les indications opératoires d’étudier les tests d’élongation musculaire sur l’oblique supérieur et le droit supérieur. Le recul isolé de 12 mm de l’oblique inférieur peut suffire en première intention comme geste chirurgical dans la paralysie congénitale du muscle oblique supérieur surtout en présence d’une nette incomitance droite-gauche et d’une hypertropie en position primaire inférieure à 25 D.

Abstract

Evaluation of the results of 12-mm recession of the inferior oblique muscle in superior oblique palsy: retrospective study in six patients

Introduction: Surgical possibilities in superior oblique palsy are numerous. The aim of this study was to evaluate the results of a 12-mm inferior oblique recession in each cardinal position of gaze.

Patients and methods: Six patients suffering from superior oblique palsy were studied. All of them presented disabling symptoms such as right-left incomitance, and hypertropia in primary gaze equal to or lower than 25 diopters. They all underwent a pre- and postoperative deviometry. The surgical protocol was a 12-mm inferior oblique muscle recession, with reinsertion 4 mm behind the inferior rectus.

Results: Functional results were positive. Mean hypertropia in primary gaze was 14.7 diopters for far and 12.7 diopters for near vision. The reduction of hypertropia in primary gaze was approximately 10 diopters, corresponding to 71.6% for far and 81.4% hypertropia for near vision. The mean postoperative vertical deviation was equal to 4.2 diopters for far and 2.3 diopters for near vision. Results in adduction were good even if there was a high level of hypertropia in this gaze position.

Conclusion: Many authors suggest considering anatomic abnormalities to improve surgical results such as traction testing on the oblique superior and superior rectus muscles. We can suggest a first-intention 12-mm recession of the inferior oblique muscle in cases of right-left incomitance with hypertropia in primary gaze lower than 25 diopters.


Mots clés : Paralysie , oblique supérieur , oblique inférieur , hypertropie

Keywords: Palsy , superior oblique , inferior oblique , hypertropia


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 1

P. 24-29 - janvier 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats tonométriques à moyen terme de la trabéculectomie selon P. Khaw
  • D. Gruber
| Article suivant Article suivant
  • Résultats de la photothérapie dynamique dans le traitement des néovaisseaux sous-rétiniens secondaires aux nævi choroïdiens
  • J. Gambrelle, M. Mauget Faÿsse, M. Quaranta El-Maftouhi, J.D. Grange

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.