S'abonner

14-5 - Motivation et accessibilité du vaccin COVID-19 chez les personnes venant se faire vacciner à Makokou au Gabon - 08/07/24

Doi : 10.1016/j.jeph.2024.202620 
U. Bisvigou 1, C.N. Minko 2, S.M. Nzdondo 1, E. Ibinga 3, E.B. Ngoungou 3
1 Département d’épidémiologie, biostatistiques, informatique médicale et santé publique, Université des sciences de la santé (USS), Libreville, Gabon 
2 Centre hospitalier régional Omar Bongo Ondimba de Makokou, Gabon 
3 Département d’épidémiologie, biostatistiques, informatique médicale et santé publique, Université des sciences de la santé (USS), Libreville, Gabon 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Contexte

La vaccination a été un outil majeur de riposte et de lutte contre la pandémie à COVID-19. Cette vaccination a connu des obstacles dans sa mise en œuvre, se manifestant par des refus, parfois massifs et violents. Le Gabon a lancé une campagne de vaccination au mois de juillet 2021 sur son territoire, avec des résultats remarquables pour le continent. Il était alors important de connaitre le profil sociodémographique, les connaissances et les motivations des personnes vaccinées.

Méthodes

Une étude transversale descriptive à visée analytique a été menée de mai 2021 à janvier 2022 dans les locaux du Centre de vaccination contre la COVID-19 du Centre hospitalier régional de Makokou, dans la région sanitaire Est du Gabon. A l'aide d'un questionnaire administré en face à face.

Résultats

Au total, 323 personnes, âgées de 18 à 71 ans, ont été interrogées, entre mai 2021 et janvier 2022 ; la classe d’âge la plus représentée était celle de 30 à 40 ans (39 %). Le sex ratio était de 2,7. La majorité des participants (86 %) était gabonais, vivant à Makokou pour une médiane de séjour de six ans. Le personnel de santé (18 %) et les forces de défense et sécurité (16 %) étaient les professions les plus représentées. Les niveaux d’étude étaient universitaire (43 %) ou secondaire (39 %). Les principales sources d'information étaient les media (245 soit 83 %) et le personnel médical (57 %). La majorité des interrogés (75 %) pensaient que les médias avaient modifié leur vision de la maladie et du vaccin. Pour la moitié des participants (140 soit 51 %), cette vaccination était une contrainte, pour des raisons de santé (56 %), plus de liberté 113 (49 %), ou des raisons professionnelles (26 %).

Conclusion

La pandémie à COVID-19 vient montrer le rôle central des médias dans l'acceptation de la vaccination comme mesures de prévention des maladies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Connaissances attitudes et pratiques, COVID-19, Vaccination, Media, Hésitation vaccinale, Afrique, Gabon



© 2024  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° S3

Article 202620- juillet 2024 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.