Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Définitions et classifications des bronchopneumopathies chroniques obstructives - 03/02/09

[6-030-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(09)43340-1 
G. Huchon  : Professeur, chef de service
Faculté de médecine Paris 5 René Descartes, Service de pneumologie et réanimation, Hôpital de l'Hôtel Dieu, 1, place du Parvis-Notre-Dame, 75181 Paris cedex 4, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) sont une obstruction permanente ou partiellement réversible des voies aériennes définie par un rapport volume expiratoire maximal-seconde (VEMS)/capacité vitale (CV) inférieur à 70 %. La bronchite chronique est caractérisée par une toux et une expectoration trois mois par an pendant au moins deux années consécutives. L'emphysème est une distension permanente des espaces aériens au-delà des bronchioles terminales avec destruction des parois ; deux types ont été identifiés, le panlobulaire et le centrolobulaire. La bronchite chronique obstructive est l'occurrence d'une bronchite chronique et d'une obstruction des voies aériennes. Bronchite chronique obstructive et emphysème sont responsables de l'obstruction des voies aériennes et de l'insuffisance respiratoire chronique. Enfin, les exacerbations de bronchite chronique sont caractérisées par une aggravation de la toux et de l'expectoration, et les exacerbations de BPCO par une aggravation de la dyspnée. Les décompensations de la BPCO désignent les exacerbations s'accompagnant d'insuffisance respiratoire aiguë. La sévérité de la BPCO est appréciée sur les symptômes (dyspnée et diminution de la capacité d'exercice) et la limitation des débits aériens catégorisée en quatre stades, léger, modéré, sévère, et très sévère, correspondant à des seuils du VEMS de 80, 50, et 30 % des valeurs théoriques. Les exacerbations de BPCO sont évaluées comme sévères, modérées, ou légères sur le recours aux soins : autogestion par le malade, recours à un médecin ou à l'hôpital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bronchopneumopathies chroniques obstructives, Emphysème, Bronchite chronique, Exacerbation, Insuffisance respiratoire


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Syndromes hémorragiques alvéolaires
  • R. Lazor, V. Cottin, F. Thivolet-Béjui, J.-F. Cordier
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs étiologiques et épidémiologie des bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO)
  • C. Raherison, P.-O. Girodet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.