Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des patients dyslipidémiques : analyse des écarts entre le référentiel et la pratique dans un centre hospitalier - 30/04/09

Doi : 10.1016/j.ando.2008.10.003 
F. Chiche a, , P. Giral a, F. Bourdillon b, É. Bruckert a
a Service d’endocrinologie-métabolisme, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 47, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
b Unité de santé publique, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives.– National guidelines for lipid management have been updated in March 2005 by the French Health Products Safety Agency (Afssaps). The objective of this study was to assess clinical practices based on these recommendations in a department of endocrinology specialized in the management of dyslipidemic patients. Materials and methods.– A sample of patients was independently selected among those referred to our outpatient clinic for assessment of hyperlipidemia. We analyzed retrospectively whether the management of dyslipidemia in these patients was consistent with national guidelines. Results.– We included 62 patients. At admission, 61% of patients had a lipid-lowering treatment that was consistent with the guidelines and a LDL-cholesterol value below the target level. At discharge, the lipid-lowering treatment was modified in 27% of patients. The changes were consistent with Afssaps guidelines in 79% of patients. Cases of non-compliance with the guidelines were explained by a lower threshold of LDL-cholesterol target in patients with carotid plaques and no changes because LDL-cholesterol was just above the LDL-cholesterol target. Conclusion.– Lipid management was consistent with Afssaps guidelines in a majority of patients. However, this study emphasized unresolved problems in lipid management, such as the question of integrating arterial status in the therapeutic decision.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif.– La prise en charge de la dyslipidémie a fait l’objet de recommandations en France qui ont été éditées par l’Afssaps en mars 2005. Cette étude a pour objectif d’évaluer l’application de ces recommandations dans un centre hospitalier spécialisé dans la prise en charge des dyslipidémies en endocrinologie-métabolisme. Matériels et méthodes.– Un échantillon de patients ayant été admis en unité de jour de prévention cardiovasculaire a été sélectionné de façon indépendante et aléatoire et la prise en charge de la dyslipidémie à l’entrée et à la sortie de l’hospitalisation de jour a été analysée de façon rétrospective. Résultats.– Nous avons inclu 62 patients. À l’entrée en hospitalisation de jour, 61 % avaient un traitement hypolipémiant conforme aux recommandations et un LDL-cholestérol à l’objectif thérapeutique fixé par ces recommandations. À la sortie de l’hospitalisation, 27 % des patients ont vu leur traitement hypolipémiant modifié. Le traitement de sortie était conforme aux recommandations de l’Afssaps dans 79 % des cas. Les principaux motifs de non application des recommandations étaient la prise en compte de plaques d’athérome dans le calcul de l’objectif thérapeutique et la présence d’un taux de LDL-cholestérol proche de l’objectif sans l’atteindre. Conclusion.– La prise en charge de la dyslipidémie est majoritairement conforme aux recommandations de l’Afssaps dans notre étude. Cette étude identifie le problème complexe de la prise en compte de l’état artériel dans la décision thérapeutique chez les patients dyslipidémiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Lipid management, National guidelines

Mots clés : Traitement de la dyslipidémie, Recommandations de l’Afssaps


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 70 - N° 2

P. 119-125 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bilateral adrenalectomy for severe hypertension in congenital adrenal hyperplasia due to 11β-hydroxylase deficiency: Long term follow-up
  • M. Kacem, A. Moussa, I. Khochtali, R. Nabouli, Y. Morel, A. Zakhama
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome des anticorps antiphospholipides et nécrose hypophysaire
  • I. Khochtali, M. Kacem, S. Kria, M. Golli, S. Mahjoub

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.