Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Physical training combined with dietary measures in the treatment of adult obesity. A comparison of two protocols - 21/07/09

Doi : 10.1016/j.rehab.2008.12.017 
S. Ghroubi a, , H. Elleuch a
T. Chikh a, N. Kaffel b, M. Abid b, M.H. Elleuch a
a Service de medicine physique rééducation réadaptation fonctionnelle, hôpital Habib Bourguiba, CHU Habib Bourguiba S, unité de recherche 04/UR/08-07, université du Sud, 3029 Sfax, Tunisie 
b Service d’endocrinologie CHU Hedi Chaker Sfax, unité de recherche UR 04 SP31, université du Sud, 3000 Sfax, Tunisie 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

Our objective was to study the effects of physical training combined with dietary measures in obese adults. In a second step, we sought to compare two training protocols and establish the additional contribution of strength training.

Methods

We performed a randomized, prospective survey from July 2004 to November 2007. Included patients were randomized into three groups: a control group (G1), a group (G2) performing dietary measures and a programme of treadmill training at 60% of each individual’s maximum heart rate (HRmax) and a group (G3) who followed the G2 programme supplemented with strength training. All patients underwent an initial and final assessment of anthropometric & cardiovascular parameters, muscle strength, dyspnoea during activities of daily living, metabolic disorders, psychological status and quality of life.

Results

The greatest weight loss (7.24%) was observed in G3. Reduction in waistline measurement (WL) of 4.3% and 10.26% were noted in G2 and G3, respectively (p<0.001). The percentage fat body mass fell by 10.4% in G3 (p<0.001) and 8.6% in G2 (p=0.03). We particularly noted an improvement in physical condition in groups 2 and 3, with lower HR and blood pressure values at rest and at maximum effort. The overall improvement in both arm and leg muscle strength was greater for G3 than for G2. Likewise, we noted an improvement in the metabolic parameters and depression & anxiety scores for the trained groups (G2, G3), relative to the control group (G1). We also noted improvements in the total impact of weight on quality of life (IWQOL) lite score of 15.2% in G2 and 18% in G3.

Conclusion

Our survey demonstrated the beneficial effect of combining dietary measures and physical training in obese patients. In addition to weight loss, the programme enabled a reduction in the patients’ body fat mass and abdominal obesity, a correction of metabolic disorders and an improvement in aerobic capacity. The improvement in all these parameters also enhanced the patients’ psychological status and quality of life. The addition of strength training produced notable improvements in weight loss, arm muscle strength and abdominal obesity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Notre objectif était d’étudier l’apport du réentraînement à l’effort associé à la prise en charge diététique chez une population d’obèses en comparant deux types de protocoles incluant ou pas des exercices de renforcement musculaire segmentaire.

Méthodes

Il s’agit d’une étude prospective randomisée, allant de juillet 2004 à novembre 2007. Tous les patients obèses ont été randomisés en trois groupes : un premier groupe (G1) témoin, un deuxième groupe (G2) comportant les patients qui ont suivi en plus des conseils hygiénodiététiques, un programme de réentraînement à l’effort avec des exercices de type aérobie sur tapis roulant à 60 % de la fréquence cardiaque maximale et un troisième groupe (G3) comportant les patients qui ont suivi en plus du protocole du G2 des exercices de renforcement musculaire segmentaire des quatre membres et de la paroi abdominale. Les paramètres évalués étaient les paramètres anthropométriques, le retentissement cardiovasculaire, la force musculaire, la dyspnée, les troubles métaboliques, l’état psychologique et la qualité de vie.

Résultats

La perte de poids la plus importante a été constatée dans le G3 avec un pourcentage d’amélioration moyen de 7,24 %. Une diminution du tour de taille (TT) a été notée dans les deux groupes réadaptés G2 et G3 avec des taux respectifs de 4,3 et de 10,26 % (p<0,001). Le pourcentage d’amélioration des chiffres de masse grasse était de l’ordre de 10,4 % dans le G3 (p<0,001); de l’ordre 8,6 % dans le G2 (p=0,03). Nous avons constaté une amélioration de la condition physique surtout dans les groupes réadaptés à travers une diminution des chiffres de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle aussi bien au repos qu’à l’effort maximal. L’amélioration de la force musculaire était globalement plus importante pour G3 que pour G2 aussi bien aux membres supérieurs et inférieurs. De même on a constaté une amélioration significative des chiffres du bilan biologique ainsi que du score de dépression et de l’anxiété et du score total de qualité de vie dans les groupes réadaptés.

Conclusion

Notre étude a pu confirmer l’effet bénéfique de l’association de la diététique au réentraînement à l’effort dans la prise en charge de l’obèse. L’association des exercices de renforcement musculaire a permis une amélioration plus notable de certains paramètres à savoir la perte pondérale, la force musculaire essentiellement des membres supérieurs et de l’obésité abdominale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Obesity, Training, Dietary measures, Physical exercise

Mots clés : Obésité, Réentraînement, Régime, Exercice


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 5

P. 394-413 - juin 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Are there indications (other than scoliosis) for rigid orthopaedic brace treatment in chronic, mechanical low back pain?
  • V. Phaner, I. Fayolle-Minon, B. Lequang, E. Valayer-Chaleat, P. Calmels
| Article suivant Article suivant
  • Organizational and operational capabilities of specialist centres for children with psychomotor disability in Abidjan
  • D. Alloh, B. Nandjui, J. Bombo, B. Manou, A. Twoolys, R. Alloukou, N. Ake, E. Konate-Konan, L. Pillah, A. Coulibaly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.