Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypoglycémie et insulinome - 28/10/09

Doi : 10.1016/S0003-4266(09)72470-9 
L. Cazabat , P. Chanson
Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Service d’Endocrinologie et des Maladies de la Reproduction, Hôpital de Bicêtre et Faculté de Médicine Paris-Sud, Université Paris Sud 11, 78, rue du Général Leclerc, 94275 Le Kremlin Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’insulinome est une cause rare d’hypoglycémie. Après avoir éliminé les diagnostics différentiels, chez un patient présentant une triade de Whipple, il faut confirmer cette étiologie sur le plan biologique ce qui nécessite la plupart du temps la réalisation d’une épreuve de jeûne de 72h. Un consensus Américain récent a repris les différentes étapes de ce diagnostic. Il propose également la surveillance glycémique au décours d’un repas-test pour rechercher les exceptionnelles nésidioblastoses de l’adulte ou les rares cas d’insulinomes se manifestant par des hypoglycémies post-prandiales.

Ce n’est qu’une fois le diagnostic d’hypoglycémie par hyperinsulinisme porté, que peut débuter la phase de localisation de la tumeur d’autant plus difficile que celle-ci mesure souvent moins de 1 cm. La réalisation de plusieurs imageries est nécessaire. L’association de l’échoendoscopie et du scanner pancréatique ou de l’IRM semble optimale ; un Octreoscan® sera aussi généralement réalisé. Les premiers résultats d’une toute nouvelle technique, la scintigraphie des récepteurs du GLP-1 semblent prometteurs pour localiser les très petites tumeurs.

Le but de ces examens de localisation est de permettre le geste chirurgical le plus économe ; l’énucléation d’une lésion bénigne, quand elle est possible, permet une épargne du parenchyme pancréatique chez des patients dont la survie n’est que très peu modifiée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Insulinomas are rare causes of hypoglycemia. After having ruled out non insulinomatous causes of hypoglycemia in a patient in whom Whipple’s triad is documented, hyperinsulinism must be demonstrated biochemically, either during a spontaneous hypoglycemic episode or, more often, during a supervised fast which may be prolonged up to 72h. A mixed-meal test may also help to diagnose the very rare cases of postprandial hypoglycemia related to non insulinoma pancreatogenic hypoglycemic syndrome (NIPHS) or to some rare insulinomas.

Only when diagnosis of hypoglycemic hyperinsulinism is made, the tumor localization process may be initiated. This may be difficult due to the small size of insulinomas (generally < 1 cm). Multimodal approach is necessary. The association of endoscopic ultrasound and CT-scan or MRI seems optimal. Octreoscan® will be also performed. First results with a very new technique, the GLP-1 receptor imaging, are promising for localizing very small tumors.

This localization aims to allow a sparing surgery; enucleation of benign tumors, if possible, allows a pancreatic tissue preservation in patients with quite normal survival.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : hypoglycémie, insulinome, nésidioblastose, scintigraphie des récepteurs du GLP1, tumeur neuroendocrine, néoplasie endocrinienne multiple de type 1

Keywords : hypoglycemia, insulinoma, nesidioblastosis, GLP-1 receptor imaging, neuro-endocrine tumor, type 1 multiple endocrine neoplasia


Plan

Plan indisponible

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 70 - N° S1

P. S2-S11 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial
  • J.-L. Sadoul, P. Fénichel
| Article suivant Article suivant
  • Carcinomes et adénomes hypophysaires agressifs : mise au point et nouvelles options thérapeutiques
  • J.-C. Maïza, Ph. Caron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.