Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation du bevacizumab en injection intravitréenne dans le traitement du glaucome néovasculaire. À propos de 20 cas - 26/11/09

Doi : 10.1016/j.jfo.2009.10.001 
J. Douat, S. Auriol, L. Mahieu-Durringer, E. Ancèle, V. Pagot-Mathis , A. Mathis
Service d’ophtalmologie, CHU Rangueil, Toulouse, France 

Auteur correspondant. Service d’ophtalmologie, Hôpital de Rangueil, 1, avenue Jean Poulhès, 31403 Toulouse, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le bevacizumab (Avastin®) est un anticorps monoclonal de souris humanisé dirigé contre toutes les isoformes du Vascular Endothelial Growth Factor (VEGF). Nous rapportons les résultats de l’utilisation du bevacizumab en injection intravitréenne dans le traitement de 20 cas de glaucome néovasculaire.

Patients et méthodes

Il s’agissait de 7 femmes et de 13 hommes, d’âge moyen de 73,3 ans, présentant un glaucome néovasculaire secondaire à une occlusion de la veine centrale de la rétine dans 8 cas, une rétinopathie diabétique proliférante compliquée dans 8 cas, une occlusion de l’artère centrale de la rétine dans 2 cas, une rétinopathie radique dans 1 cas et un syndrome d’ischémie oculaire dans 1 cas. Une angiographie du segment antérieur a été pratiquée dans tous les cas avant et 48 heures après l’injection de 0,1 ml (2,5 mg) de bevacizumab.

Un cycloaffaiblissement a été pratiqué dans 12 cas de glaucome néovasculaire de grade 4 dans la semaine suivant l’injection intravitréenne. La photocoagulation panrétinienne a été réalisée dans tous les cas en pré et/ou post-injection.

Résultats

Le suivi moyen a été de 4 mois et demi. L’angiographie du segment antérieur a montré une régression des néovaisseaux iriens dans tous les cas 48 heures après l’injection intravitréenne de bevacizumab. La tension oculaire s’est normalisée pour 4 glaucomes néovasculaires de grade 2 et 3 après une seule injection. Elle s’est normalisée dans 14 cas (87,5 %) de grade 4 après une seule injection associée à un ou plusieurs cycloaffaiblissements.

Discussion

Le bevacizumab a permis par son action anti-angiogénique la régression rapide des néovaisseaux iriens et une normalisation de la tension oculaire sans traitement chirurgical hypotonisant pour les glaucomes néovasculaires de grade 2 et 3. La photocoagulation panrétinienne a pu être pratiquée dans de meilleures conditions du fait de la régression de l’œdème cornéen. Un cycloaffaiblissement est nécessairement associé pour le grade 4.

Conclusion

Le bevacizumab en injection intravitréenne apparaît comme un traitement efficace de la néovascularisation irienne, associé aux autres techniques de traitement du glaucome néovasculaire, la photocoagulation panrétinienne et la cyclodestruction des corps ciliaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Bevacizumab is a recombinant humanised monoclonal antibody directed against the vascular endothelial growth factor (VEGF). We report the results of bevacizumab injections in the treatment of 20 cases of neovascular glaucoma.

Patients and methods

Seven women and 13 men, of average age 73 years old, presented with neovascular glaucoma secondary to central retinal vein occlusion in 8 cases, proliferative diabetic retinopathy in 8 cases, central retinal artery occlusion in 2 cases, radiation retinopathy in 1 case and ocular ischemic syndrome in 1 case. Iris fluorescein angiography was performed before and two days after 2,5 mg intravitreal bevacizumab. Diode laser cyclophotocoagulation was realised in 12 cases of grade 4 neovascular glaucoma in the week following the injection. Panretinal photocoagulation was conducted in all cases.

Results

After a 4 months and a half follow up, iris angiography revealed dramatic regression of iris neovascularisation in a few days. In grade 2 and 3 neovascular glaucoma, the single injection is sufficient to control intraocular pressure. In grade 4 neovascular glaucoma, intraocular pressure was controlled in 87,5 % of cases with one injection and one or more diode laser cyclophotocoagulation.

Discussion

The antiangiogenic effect of bevacizumab leads to fast reduction of the iris neovascularization with control of intraocular pressure without any surgery in grade 2 or 3 neovascular glaucoma. Panretinal photocoagulation was facilitated by improvement of corneal swelling. Diode laser cyclophotocoagulation was necessary in grade 4.

Conclusion

Intravitreal bevacizumab was effective in reversing iris neovascularization in association with panretinal photocoagulation and cyclophotocoagulation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glaucome néovasculaire, Bevacizumab, Anti-angiogénique, VEGF, Injection intravitréenne, Rétinopathie diabétique, Occlusion veineuse rétinienne, Sténose carotidienne

Keywords : Neovascular glaucoma, Bevacizumab, Antiangiogenic agent, VEGF, Intravitreal injection, Diabetic retinopathy, Retinal vein occlusion, Carotid stenose


Plan


 Communication orale présentée lors du 114e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2008.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 9

P. 652-663 - novembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge de cinq cas de fracture du plancher orbitaire chez l’enfant
  • J. Tilleul, J. Luini, G. Couly, J. Allali, L. Benouaiche
| Article suivant Article suivant
  • Angéite givrée révélatrice d’une maladie de Behçet
  • E. Renard, C. Chiquet, L. Bouillet, J.-P. Romanet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.