Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome d'irritation bronchique - 01/01/01

C.  Lemière 1 * ,  M.C.  Kopferschmitt-Kubler 2 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le syndrome d'irritation bronchique a été décrit pour la première fois en 1985 par Brooks et al. comme la survenue de symptômes évocateurs d'asthme dans les 24 heures suivant une exposition unique à de fortes concentrations de gaz, vapeurs ou fumées aux propriétés irritantes accompagnée par une obstruction bronchique et/ou une hyperexcitabilité bronchique persistant plusieurs mois. Les critères de diagnostic initialement décrits ont été élargis à la survenue de symptômes évocateurs d'asthme au décours d'expositions répétées à des concentrations plus faibles d'agents irritants. Cette maladie a été dénommée : « asthme induit par des agents irritants ». Dans cette article différents aspects de cette maladie incluant sa prévalence, sa physiopathologie, son diagnostic et son traitement sont abordés.

Mots clés  : syndrome d'irritation bronchique.

Abstract

Reactive airway dysfunction syndrome (RADS) was first described in 1985 by Brooks et al. as the occurrence of asthmatic symptoms within 24 hours after a single high-level exposure to an irritant gas, vapor or fume with persistence of airflow obstruction and/or airway responsiveness for several months. The original diagnosis criteria have been modified and extended to the occurrence of asthmatic symptoms following repetitive exposure to a lower level of irritant agent. This condition has been labelled “irritant induced asthma”. We here discuss different aspects of this syndrome including its prevalence, pathophysiology, diagnosis and management.

Mots clés  : reactive airway dynsfunction syndrome.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 3

P. 294-300 - avril 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les échinococcoses : un modèle parasitaire pour la compréhension des maladies allergiques ?
  • D.A. Vuitton, V. Godot, S. Harraga, M. Liance, I. Beurton, S. Bresson-Hadni
| Article suivant Article suivant
  • Clones T chez des patients atteints du syndrome hyperéosinophilique idiopathique : implications pronostiques et thérapeutiques
  • F. Roufosse, A. de Lavareille, L. Schandené, E. Cogan, M. Goldman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.