Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Relations force–vitesse et performances en sprint chez des athlètes entraı̂nés - 22/10/10

Doi : 10.1016/S0765-1597(02)00124-7 
Jean-Benoı̂t Morin 1, , Frédérique Hintzy 1, Alain Belli 1, Frédéric Grappe 2
1 Laboratoire de physiologie-GIP exercice, CHU St-Jean-Bonnefonds Pavillon 12, 42055 Saint-Étienne cedex 2, France 
2 Laboratoire des sciences du sport, UFR STAPS, place St-Jacques, 25000 Besançon, France 

Correspondance et tirés à part : laboratoire de physiologie-GIP exercice, CHU St-Jean-Bonnefonds Pavillon 12, 42055 Saint-Étienne cedex 2, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs – Le but de cette expérimentation était d'étudier les relations entre les variables mécaniques de force, vitesse et puissance maximales développées lors de sprints courts sur bicyclette ergométrique et les performances chronométriques lors de départs en starting-blocks en sprint en course à pied chez des sujets sprinters masculins entraı̂nés.

Méthodes – Sept sprinters espoir de niveau interrégional ont réalisé dans un ordre aléatoire trois sprints de 6 s sur bicyclette ergométrique contre des forces de friction de 0,4, 0,6 et 0,8 N.kg−1 ainsi que trois départs en starting-blocks sur 30 m. Les valeurs maximales de force, de vitesse et de puissance développées sur bicyclette ergométrique et les temps à 5, 10 et 30 m en sprint ont été mesurés.

Résultats – Les vitesses moyennes entre 5 et 10 m et à 10 m sont significativement proportionnelles à la puissance maximale relative à la masse corporelle (r = 0,931 ; p<0,01 et r = 0,886 ; p<0,01 respectivement).

Conclusion – La puissance maximale relative à la masse corporelle (i.e., l'explosivité) des membres inférieurs mesurée lors de sprints sur bicyclette ergométrique semble être un facteur déterminant lors du début de la mise en action en sprint (entre 5 et 10 m) chez ces athlètes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose – The purpose of the present study was to examine the relationships between mechanical values (maximal velocity, force and power) generated on a cycle ergometer and sprint performance during the acceleration phase of a sprint start, using starting-blocks in trained male athletes.

Methods – 7 male athletes volunteered to perform in a randomised order three 6 s sprints on a cycle ergometer against 0.4, 0.6 and 0.8 N.kg–1 resistive loads and three 30 m sprint starts. Maximal values of force, velocity and power generated on cycle ergometer and 5, 10 and 30 m times were recorded.

Results – Average running speeds between 5 and 10 m and at 10 m were significantly related to maximal power per body mass (r = 0.931; p < 0.01 and r = 0.886; p < 0.01, respectively).

Conclusion – Maximal power of the lower limbs related to body mass (measured during sprints on a cycle ergometer) seems to be a determinant variable for the very beginning of the initial acceleration phase (between 5 and 10 m) in sprint running, in this athletes group.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clé : cycloergomètre, puissance mécanique externe, relations force–vitesse, sprint, vitesse de course

Keywords : cycle ergometer, force–velocity relationships, mechanical power output, running speed, sprint running


Plan

Plan indisponible

© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 2

P. 78-85 - mars 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Supplémentation en créatine – État de la question
  • Marie-Andrée Saint-Pierre, Jacques Poortmans, Luc Léger
| Article suivant Article suivant
  • Plans d'expériences en carré latin pour l'analyse globale de la performance en ski de fond
  • Isabelle Rogowski, Alain Midol, Pierre Lanteri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.