Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Somaesthetic perception of the vertical in spinal cord injured patients: A clinical study - 29/11/10

Doi : 10.1016/j.rehab.2010.07.005 
R. Joassin a, b, V. Bonniaud a, J. Barra c, A. Marquer d, D. Pérennou a, d,
a Pôle rééducation, service de rééducation neurologique, CHU de Dijon, rue Gaffarel, Dijon, France 
b Service de médecine physique et réadaptation, centre hospitalier régional de Namur, 185, avenue Albert-1, 5000 Namur, Belgique 
c Laboratoire de psychologie et neuropsychologie cognitive, FRE 3292, université Paris Descartes, France 
d Clinique MPR, institut de rééducation, CHU de Grenoble, 38000 Grenoble, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Purpose

The perception of verticality results from the integration of vestibular, visual and somatosensory information. Spinal cord injured patients with complete paraplegia have total somatosensory deafferentation below a certain metameric segment. In our study, we were interested in the implication of somatosensory signal in the construction of verticality and in the possible effect of somatosensory loss on spatial representation.

Method

We analysed haptic and postural aspects of perceived verticality in 14 spinal cord injured patients with complete paraplegia and in an age- and gender-matched group of 13 controls. We also conducted a structured interview on the existence of vertigo or postural instability in daily life.

Results

The spinal cord injured patients perceived verticality without any significant directional bias in the orientation of the vertical but with a greater uncertainty than control subjects, both in haptic and postural modalities. If paraplegic did not report vertigo, half described an altered spatial perception without vision.

Conclusion

The present results confirm the importance of sensory input from the trunk and the lower limbs in the perception of the vertical. However, visual and vestibular information appear to compensate for somatosensory deafferentation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

La perception de la verticale résulte de l’intégration d’informations vestibulaires, visuelles et somesthésiques. Chez les blessés médullaires complets, il existe une déafférentation somesthésique totale sous un niveau métamérique donné. Dans cette étude nous analysons la contribution de la somesthésie à la construction d’une représentation de la verticale, ainsi que les éventuelles conséquences d’une déafférentation somesthésique sur la représentation de l’espace chez le blessé médullaire.

Méthode

Analyser les verticales subjectives haptique et posturale de 14 paraplégiques complets et 13 sujets témoins appariés en âge et genre. Réaliser une interview structurée de l’existence de vertige ou d’instabilité posturale en vie quotidienne.

Résultats

Les paraplégiques perçoivent la verticalité sans biais directionnel significatif dans l’orientation de la verticale posturale mais avec une plus grande incertitude que les sujets témoins pour les verticales haptique et posturale. Si les paraplégiques ne se plaignent pas de vertige, la moitié d’entre eux rapporte une perception spatiale altérée sans la vision.

Discussion–conclusion

Ces résultats réaffirment l’importance de l’entrée sensorielle du tronc et des membres inférieurs dans la perception de la verticale. Cette déafférentation somesthésique est en grande partie compensée par les informations visuelles et vestibulaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Subjective vertical, Somatosensory inputs, Spinal cord injury, Spatial representation

Mots clés : Verticale subjective, Somesthésie, Blessés médullaires, Vertige, Représentation spatiale


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 9

P. 568-574 - novembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cold perception of the bladder during ice water test. Study on 120 patients
  • S. Deffontaines Rufin, M. Jousse, D. Verollet, A. Guinet, S.S. Ismael, G. Amarenco
| Article suivant Article suivant
  • A rare case of paraplegia complicating a lumbar epidural infiltration
  • L. Thefenne, C. Dubecq, E. Zing, D. Rogez, M. Soula, E. Escobar, G. Defuentes, E. Lapeyre, O. Berets

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.